Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte libre

30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 06:50

Secteur 50m au dessus du parking et du précédent. Un peu plus frais et un peu plus rapidement à l'ombre.

 

Topo Monistrol d'Allier (2) secteur des cochons
Topo Monistrol d'Allier (2) secteur des cochons
Topo Monistrol d'Allier (2) secteur des cochons
Topo Monistrol d'Allier (2) secteur des cochons
Repost 0
Published by Mick et Val
commenter cet article
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 21:12

Histoire de motiver quelques grimpeurs à venir dans le coin, voici la première partie du topo de Monistrol d'Allier.

C'est le secteur le plus évident. Accès dans Monistrol par la rue des Jacquets puis la petite route de la montée de la Madeleine. (Parking 500m après l'intersection). Secteur typé dévers. Parking en bord de route tout comme les voies.

 

Topo Monistrol d'Allier (1) secteur de la fée
Topo Monistrol d'Allier (1) secteur de la fée
Repost 0
Published by Mick et Val
commenter cet article
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 20:06

Avril 2017.

Bon ce n'est pas très original car c'est un peu le spot à la mode en ce moment mais quand même quel caillou ! C'est vraiment une région taillée pour l'escalade avec des falaises à perte de vue et à coup sûr un développement qui va ne cesser de croître ces prochaines années.

On a pris l'option camion aménagé + ferry. C'est un peu la mission le voyage car il faut 10/12h de route pour rejoindre Ancône en Italie depuis le Puy puis encore une petite journée de ferry et enfin 5h de route pour rejoindre Leonidio (ou Kyparissi). Bref, en gros il faut compter 2j de trajet aller et idem au retour ce qui sur 15j de vacances n'est pas négligeable. L'avantage c'est que l'on est mobile sur place entre les différents secteurs et on peut aussi facilement dormir en bord de plage.

On a visité pas mal de secteur histoire de découvrir.

Elona : juste à côté du monastère. Du dévers, de la colo pour des voies qui vont de 20 à 60m. Juste eu le temps de faire un très beau 7a (Kneebaropoulos) et un 7c (Battle of succession, bien bloc). Tenté un 8a qui n'est pas passé.

Nifada : on n'est resté qu'une seule petite journée mais quelle falaise ! Peut-être l'une des plus belles du secteur malheureusement le ticket d'entrée est globalement élevé. 3 courtes voies dans le 6, 3 7a puis c'est tout de suite 7c. Essayé (3 montées) wings of life en 8a+ surmajeur mais sans succès.

Mars : le paradis de la colo pas trop dur. Beaucoup de voies dans le 6 en colo ludique à grimper avec quelques extensions typées mur à trous dans le 7. On y est resté 2j mais j'avoue avoir été un poil déçu, le rocher se patine extrêmement vite.

Limeri : petite falaise de bord de route mais semble-t-i peu fréquentée car les voies (pas trop longues certes) sont grandes classes. 3 belles croix avec Oaka en 8a, Paraplanisi en 7c+ et Acrovatis en 7c+ aussi. Val réussit à vue un 7a+ de l'espace en mur à croûte après un combat mythique sous le relais !

Twins caves : le spot et quel spot ! Vraiment dément ces baumes en dévers à colos. Pas de chantier mais 3 beaux 7c dont 2 à vue en mode machine à tricoter tellement ça vibrait de partout :) (Mr Magoo, Bonobo extension et Chipotle).

Fin de la partie à Leonido, direction Kyparissi.

Watermill : joli secteur pas très grand mais très varié (mur, dévers à colos, gros dévers à patates)...ça aurait pu être la croix du séjour avec le 7c+ de Jérôme le gangster à vue mais ce sera finalement le record de vol en tombant à vue le nez dans le relais sans pouvoir le clipper et en ayant pris le risque de ne pas clipper les 2 derniers points...ça fera à la montée suivante en étant bien moins à l'aise ! Val et Maïa en profite pour faire les 2 très beaux 7a du secteur Kyparissi et Thanks George.

Babala : les superlatifs manquent...c'est juste unique cette falaise haut perchée truffée de colos de toutes tailles. Un seul bémol, mis à part 3 voies dans le 6 et un 7c à croûtes abo (que Val rate d'un cheveu) c'est échauffe direct dans le 8a. Autant dire qu'au bout de 3 jours ça masse un peu. Ajouté à cela que le rocher est mort abrasif, on a vite compris que l'on doit être efficace dans les essais. De sacrés combats pour ma part (et un léger mal au coude en rentrant) mais 3 voies toutes aussi majeures les unes que les autres seront dans l'escarcelle : Leodokardos (8a), Advocatus diaboli (8a+) et Streptococcous (8a dans la souffrance avec la peau des doigts complètement rabotées).

Kapsala : une grande et haute falaise de bord de mer très ombragée. Le secteur le plus intéressant n'est pas très grand mais les voies y sont fort belles avec une petite dizaine de voies entre 6c et 7b+ typées léger dévers. 

Sur 12j de grimpe, on a l'impression d'avoir à peine effleuré le potentiel du secteur...c'est évident qu'il faudra revenir. Ce sera sans difficultés tant le gentillesse des locaux est incroyable...pour un pays souvent montré du doigt par les autres économies européennes, on peut se dire que l'on devrait plutôt en prendre de la graine !

 

Réveil sur le parking du monastère d'Elona.

Réveil sur le parking du monastère d'Elona.

Nifada : colos et dévers à trous magique.

Nifada : colos et dévers à trous magique.

Monastère d'Elona.

Monastère d'Elona.

Visiblement il ne fait pas toujours chaud en Grèce.

Visiblement il ne fait pas toujours chaud en Grèce.

Rencontre avec des tortues en pleine nature.

Rencontre avec des tortues en pleine nature.

Grimpe en Péloponnèse
Limeri : derniers calages avant l'essai.

Limeri : derniers calages avant l'essai.

Grimpe en Péloponnèse
Grimpe en Péloponnèse
Watermill : Maïa dans un très beau 7a.

Watermill : Maïa dans un très beau 7a.

Le petit port de Kyparissi et les falaises de Babala juste au dessus.

Le petit port de Kyparissi et les falaises de Babala juste au dessus.

Une petite heure de marche buccolique pour monter à Babala.

Une petite heure de marche buccolique pour monter à Babala.

Montée à Babala au milieu des troupeaux de chèvres.

Montée à Babala au milieu des troupeaux de chèvres.

Babala.

Babala.

Streptococcous.

Streptococcous.

Tea time.

Tea time.

Naïs à Kapsala.

Naïs à Kapsala.

Maïa à Kapsala.

Maïa à Kapsala.

Grimpe en Péloponnèse
Grimpe en Péloponnèse
Repost 0
Published by Mick et Val
commenter cet article
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 07:25

Petit retour sur une dizaine de jours passés en Sicile pour un voyage typé grimpe à San Vito lo capo.

On a grimpé 9j (journées entières ou demi-journées) en visitant pas mal de secteurs. La majorité nous a bien plu mais une constante en cette saison : le soleil est ton ennemi ! Les conditions peuvent être très changeantes : début de séjour chaud et humide alors que durant les 2 derniers tiers on avait perdu 5/7° avec un air beaucoup plus sec...ça change vraiment la donne pour faire des croix ! L'eau est encore à 22° en cette saison donc pour ceux qui aiment la baignade c'est top (moi en dessous de 30° l'eau est froide de toute manière :) :)
Il y a aussi à proximité la plus belle réserve naturelle de l'île : la réserve de Zingaro. Beaucoup de balades à faire soit sur les hauteurs (et oui on est vite à 1000m d'altitude ! soit en bord de côte).


Pour ceux que ça intéresse petit ressenti perso sur les différents secteurs visités :


Parco Ceriolo : petit îlot sorti de nul part. Grimpe super typée mur à droite, dévers à concrétions à gauche. Le 7b+ de Feistus regletas est dément.


Never spleeping wall : comme dit le topo peut-être l'un des plus beau mur d'Europe. Jusqu'à 60m en léger dévers à concrétions et petites réglettes. Juste majeur quelque soit le niveau comme Long sleep en 6b+, Tears of freedom en 7a+, Long white line en 7b+ ou les 55m d'Evil lurks en 8a, une de mes plus belles voies dans le 8 à mon goût.


Cala Manciana : on n'a pas aimé ! Secteur pourtant très fréquenté mais escalade très désagréable basique sur bons trous éloignés dans un dévers plus ou mois marqué. J'ai fait une demi voie et Val une voie avant que l'on déménage pour aller à la Grotta del cavallo.


Grotta del cavallo : assez gras le jour où l'on y était mais super escalade. Melchiorre en 6b, Bue en 6c (dalle) ou Balu en 7b+ sont vraiment déments à grimper.


Nuava ossessione : grande grande classe aussi. Légers dévers à concrétions. Du 6b au 7b+ tout est top. Riscaldamento en 6b, le nouveau 6b+/c de Piola à gauche de Cerott, Cerott en 7a+ ou i 2 sorditi en 7b+ sont juste déments. Conditions ultra pourries le jour où on y était j'ai souffert tout était sur-moite ! Dommage aussi que les 8a/8a+ passent dans des zones ultra lisses quasi dalleuses du coup ça ne donne pas franchement envie d'essayer quand on voit les sculptures à côté dans les voies en 7a/b !


Crown of Aragon : l'un des plus belles falaises avec une tripoté de voies en 7 toutes aussi géniales les unes que les autres...mais falaise plein sud donc s'il y a du soleil c'est ingrimpable. On a pu y grimpé qu'un seul jour où c'était couvert voire légèrement pluvieux. Jolie croix à vue du 7c de Godfather après avoir raté le 7a+ juste à gauche !


Lost world : bienvenu dans un monde onirique. Le plus beau secteur du séjour (on est tous les 2 unanimes) et l'une des plus belles falaises où l'on ait pu grimper d'un manière générale. Dévers marqué voire gros dévers à colos et concrétions de toutes tailles. Paradis des contiman :) Toutes les voies que l'on a faites du 7b au 8a sont exceptionnelles. Accès "banzaï" en rappel et retour sur une petite arête mais les filles ont adoré le petit côté course d'alpi pour remonter. Je réussis les 2 8a à vue au prix de sacrés combats. C'est une première pour moi j'avais déjà fait plusieurs 7c+ à vue mais jamais 8a ! Me gustas tu est sans doute soft pour la cotation mais Stabilo dave est je pense bien dans la cot avec un final qui envoie vraiment sous le relais !)


Cinema paradiso : 2 petits secteurs. Quelques très belles voies mais quand on vient de Lost world on trouve ça un peu fade ! West world en 6b+, bad killer en 7a ou queen line en 7b+ sont bien classes.


Ne pas hésiter à acheter le topo local du secteur qui est un peu cher mais qui finance l'équipement et le ré équipement plutôt que le gros topo de Sicile qui est une grosse bouse mal faite et indigeste.

Côté logistique : on a fait voiture + ferry (Gênes / Palerme : 550e à 5 en cabine de 4) + location sur place. Les locations sont vraiment pas chères (300/400e pour 5 personnes et 10 jours selon le standing).

 

Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Grimpe en Sicile
Repost 0
Published by Mick et Val
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 07:51

En attendant une (hypothétique) mise à jour grandes voies, ce sera un petit compte-rendu des 15j passés à Chulilla pendant les vacances de Pâques.

Les avis sont parfois contrastés mais de notre côté on a trouvé les lieux et l'escalade simplement magiques. Un de nos plus beaux séjours de grimpe en famille assurément.

La route est un peu longue et c'était une première pour nous de tester la vie à 5 pendant 15j dans le combi que l'on vient d'acheter. Finalement, malgré l'étroitesse de notre "logement" lorsque l'on passe la journée en extérieur ce n'est pas un soucis et on n'a pas eu l'impression de se marcher dessus en permanence. Les lieux se prêtent admirablement bien à ce mode de "logement" car il y a de nombreux "squats" buccoliques tolérés.

Bon venons-en à l'essentiel la grimpe ! On est loin d'avoir visité tous les secteurs mais pour le peu que l'on a vu c'est sûr que l'on reviendra.

L'oasis : c'est le mur classique avec bon nombre de voies dans le 6/7. Les cotations n'y sont pas très homogènes et les voies sont parfois un peu patinées mais ça reste un secteur incontournable pour qui aime les voies à doigts. Quelques voies à conseiller : Plan Z (7a très classe dans un mur à petites prises et premier 7a à vue pour Maïa), Animaculos de la place (ancien 7b+ décôté 7b hard pour la cot), Cap i cua (7c+ ultra majeur et un sacré combat pour cocher mon premier 7c+ à vue) ou Nibelungalos (7c assez patiné mais vraiment sur-classe à grimper).

Chorreras : un des secteurs phare des lieux. Amateurs de colos à gros dévers passaient votre chemin vous allez être déçu ! Ce sont des colos verticales ou en léger dévers souvent plates et techniques. Les voies sont longues, il faut gérer l'effort et rester lucide techniquement. Toutes les voies sont superbes quel que soit le niveau avec parfois un zest d'engagement vues les grandes envolées (entre 35 et 60m). A faire : Long dong John (6B+) sendero luminoso (7b de 55m exceptionnel), Los caminantes (7c unique et incotable entre 2 rails de colos, 55m), Super Cantina Marina et Pim pam pons (7c+). On a pas mal écumé le secteur mais ce sera avec plaisir que l'on y retournera.

Masters : un secteur tout neuf avec encore de grandes envolées exceptionnelles. Operation datil (7a+ avec un peu d'ambiance), Maricon el ultimo (7b), Barreiros (un 7c indécotable, coché à vu au pris d'un combat de l'espace dans le final). Le plus beau 7c de Chulilla d'après les locaux...en tout cas la plus belle voie du séjour à mon goût dans le style des 8a classiques de Baume Rousse en tout neuf (dévers régulier sur petites colos, concrétions).

Pared de enfrente. Juste une demi journée de grimpe et 2 classiques Los franceses (7b+ joli mais très patiné) et el Ramallar (7c+ splendide mais assez patiné aussi quoique ça reste peu gênant).

Pared blanca : 2 demi-journées seulement mais encore un secteur qui donne envie d'y revenir. Petit dévers régulier à petites colos/conrétions ou mur technique. Moins de monde qu'à l'oasis et moins de patine aussi. Quelques voies recommandables : Brazo corto (7a technique au début puis dans des colos vraiment classe), super Zeb (7c gentil mais bien technique et dément dans le dièdre évident du secteur), Friki de media noche (7b+ bien dur mais vraiment classe et assez engagé)

El balcon et el balconcito : Le pied des voies n'est pas envisageable avec les enfants donc le camp de base doit être décalé vers l'oasis juste à côté. Tout fait envie ou presque mais j'ai juste eu le temps d'enchaîner le 8a classique du secteur El bufa. Assez patiné en effet mais ça reste assez peu gênant car les prises sont plutôt franches par contre on n'est pas à l'abri d'un pied qui zippe !

Enfin, pour les jours de pauses (ou pas ! :), les alentours proposent quelques randos de part et d'autre du canyon. Valencia (et la mer) est à une heure seulement et si les plages ne m'ont pas plus inspirées que cela le marché vaut vraiment le détour (plus grande marché d'Europe).

Grimpe au milieu des palmiers, normal on est à l'oasis !

Grimpe au milieu des palmiers, normal on est à l'oasis !

Plan Z : 1er 7a à vue pour Maïa (en moulinette certes)

Plan Z : 1er 7a à vue pour Maïa (en moulinette certes)

Chulilla
Sendero lumioso : une classique majeure du secteur Chorreras (et 2ème 7a à vue en poche pour Maïa)

Sendero lumioso : une classique majeure du secteur Chorreras (et 2ème 7a à vue en poche pour Maïa)

Pim pam pons, ça passe : un 7c+ dément du secteur Chorreras.

Pim pam pons, ça passe : un 7c+ dément du secteur Chorreras.

Chulilla
Maïa fait le koala sur les colos

Maïa fait le koala sur les colos

Balade dans le joli village de Chulilla.

Balade dans le joli village de Chulilla.

Chulilla
Chulilla
Chulilla
Secteur Algarrobo à l'oasis.

Secteur Algarrobo à l'oasis.

Un véritable camp de base au pied.

Un véritable camp de base au pied.

Bord de mer au sud de Valencia.

Bord de mer au sud de Valencia.

Au marché.

Au marché.

Chulilla
Chulilla
Dernier jour à la Pared blanca.

Dernier jour à la Pared blanca.

Chulilla
Repost 0
Published by Mick et Val
commenter cet article
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 07:46

Jeudi 10 septembre.

Encore un petit retour en arrière, cette fois une belle voie peu parcourue à Presles : Zigzag. Ludo Pin me l'avait vendu comme la plus jolie qu'il ait équipé et c'est vrai que même si c'est assez court, on ne fait pas le déplacement pour rien ! Du beau rocher, de la super grimpe et une ambiance certaine lorsque l'on navigue sous ces toits.

Les difficultés sont très soutenus et les cotations parfois un peu assassines (le 7a+ de L7 laisse tout de même rêveur surtout que les points sont décalés de l'axe des prises). Ceci étant, ça reste vraiment une voie à faire (par conditions très sèches car ça doit beaucoup résurger). L'équipement est bien pensé et ne doit pas dépasser le 7a obligatoire.

Pour les cotations (si on veut renseigner et non massacrer la tête des gens comme dirait un célèbre penseur local :), mon ressenti serait 7a+, 6b court mais tonique, 7b+,7b+/c, 7b, 7c(+), 7b/c.

Rappels efficaces et nickel par le beurre avec une 60m...

Participants : Charlie et Mick.

L1, un petit 7a qui donne le ton

L1, un petit 7a qui donne le ton

L4

L4

L5

L5

L6 : traversée ultra gazeuse sur colos avant un petit bombé vraiment teigneux

L6 : traversée ultra gazeuse sur colos avant un petit bombé vraiment teigneux

Repost 0
Published by Mick et Val
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 10:00

Lundi 7 septembre.

Retour à la Grande Cournouse pour une des dernières voies modernes ouvertes dans le secteur. Départ tardif de la Hte Loire si bien que l'on attaque seulement à la mi-journée mais c'est largement suffisant si on veut profiter du soleil. J'avais eu quelques échos que celle-ci était moins réussi que ses voisines mais à mon goût, il n'en n'est rien. Elle vaut sans problème les autres voies du secteur.

Les cotations sont justes dans le 7, un poil serrées dans le 6 ce qui en fait une envolée très homogène finalement. Raté le 7b+ d'un cheveu au dernier mouvement dur, dommage car il n'est pas inhumain et plutôt technique à lecture. L'obligation est probablement 6c peu engagé.

Retour comme d'habitude par le pas des Voûtes en une petite heure sans courir.

Participants : Val et Mick.

Grande Cournouse : Rapsodie lunaire (ED-)
Grande Cournouse : Rapsodie lunaire (ED-)
Val en termine avec la longueur clé

Val en termine avec la longueur clé

Repost 0
Published by Mick et Val
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 09:48

27 août 2015.

Petite visite et découverte à la dalle de Séloge avec Maïa pendant que le reste de la troupe balade dans le secteur. J'avais toujours entendu le plus grand bien des grandes voies qui parcourent cette dalle sans jamais me motivé pour y aller...bien à tord car en effet ça vaut quand même le détour.

Le cadre de la vallée des glaciers est enchanteur et il faut reconnaître que malgré le manque d'ambiance de la voie, le rocher est vraiment superbe. Malgré les cotations modestes (un peu serrées), il vaut mieux ne pas être trop juste dans le niveau car si les pas durs sont bien protégés, ça grimpe tout de même bien entre les points dans un style très sur les pieds qui peut être déroutant.

En tout cas, Maïa en second a bien aimé et quasiment plus randonné que moi en tête :)

Retour à pied évident et très panoramique...ce serait vraiment dommage de descendre en rappels mis à part si on veut enchaîner avec une seconde voie.

Les temps modernes : 6a max / 5c obl. avec Maïa.

Séloge : Les temps modernes (D+)
Une alternance de fissures et de dalles.

Une alternance de fissures et de dalles.

Repost 0
Published by Mick et Val
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 09:23

26 août 2015

Enfin quelques mises à jour des grandes voies parcourues à la fin de l'été et à l'automne,il était plus que temps !

Tout d'abord, une grande classique avec Antoine, la Coupé aux Rochers du Midi (7b+,6a obl., ED-).

Peut-être un des coups de coeur de ces derniers mois. Le rocher est loin d'être parfait mais la ligne et l'ambiance sont vraiment démentes. L'ensemble est bien pitonné (prévoir 4 friends du 0.5 au 2, cablés facultatifs tout comme un n°3). L'itinéraire est assez évident et quelques longueurs sont même grande classe à grimper. Tout enchaîné ou presque car une petite zipette (dans la traversée avant le crux du 7b+ qui passera en libre) me coûte la coche de la voie. Dommage !

1er 7a, ça mule sur un rocher assez crunchy !

1er 7a, ça mule sur un rocher assez crunchy !

6c fissure très classe.

6c fissure très classe.

Un rocher très beau dans la partie haute.

Un rocher très beau dans la partie haute.

Encore un très beau 6c avant de rejoindre la sortie commune à la voie de la Grotte.

Encore un très beau 6c avant de rejoindre la sortie commune à la voie de la Grotte.

Repost 0
Published by Mick et Val
commenter cet article
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 09:27

Ouf ! La relative fraîcheur et le changement de flux est enfin arrivé dans le sud en cette mi-janvier. Il était temps car les falaises sont bien sèches mais il était difficile de vraiment en profiter avec cette humidité remontant du sud.

Janvier avait bien commencé avec la grande classique et superbe Rigpa à Baume Rousse mais en 10j ce sera surtout pas mal de projet qui tombent à Seynes. Tout d'abord Neiman et Voyage, 2 lignes splendides en 8a et 8a+ et dont le départ est commun. Puis dans un style plus typé colo, ce sera le maître des colles (8a) qui passe vite fait en 3 montées suivi quelques jours plus tard du mythique Dinosaure (8a+). Un rêve qui se réalise ! Depuis le temps que je regardais cette ligne exceptionnelle, ce sera passé et finalement plus rapidement que prévu. Dernière coche, le classique comité des tiques. Réputé pour le 8a le plus facile de la falaise et ben je n'ai pas tant trouvé ça facile car entre le pas de bloc au départ de L2 et la petite section en fissure qui est assez malcommode quand on a des gros doigts boudinés, j'aurais mis presque autant d'essais que dans Dinosaure.

On croise les doigts pour que l'humidité ne revienne pas tout de suite de Méditerranée !

Maïa dans le 6c des brigades du chibre.

Maïa dans le 6c des brigades du chibre.

Dinosaure : une ligne incroyable !

Dinosaure : une ligne incroyable !

Départ du comité des tiques (et de la vie est belle)

Départ du comité des tiques (et de la vie est belle)

Repost 0
Published by Mick et Val
commenter cet article