Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

29 octobre 2005 6 29 /10 /octobre /2005 22:00

Dimanche 30 octobre : alors que Jean-Louis a fait un canyon samedi, on organise une petite escalade pour le dimanche. Direction donc Chamechaude pour la classique du pilier Tobey.

On part versant Sappey afin de monter au soleil et de revenir par le sangle du jardin. La montée se fait tranquillement, le temps est à nouveau splendide mais plus on monte et plus un fort vent se fait sentir. Arrivés au pied de la voie (très beau pilier !) c'est la foule pas moins de 2 cordées déjà parties et 3 en attente...on en profite donc pour casse-croûter.

  Vue d'ensemble sur le pilier.

  La vire d'attaque.

Une heure plus tard, on peut enfin s'élancer : L1 (marche puis 5c/6a bien patiné et pas si évident que ça à froid). L2 : (par l'itinéraire original) : 4c...nous voilà donc à R2 et c'est là que tout se gâte. Une cordée 2 longueurs au dessus ne trouve pas le relais (sur un pin) et pinaille rien moins qu'une heure : il y a beaucoup de vent, on se caille même avec la Gore-Tex et pas moyen de leur faire comprendre quelques choses (on est quand même 6 au relais >> nous trois + la cordée de 2 devant nous + le second de celle d'avant !). J'ai vraiment senti le but passer tout près, du style "on se barre, y'en a marre" mais un dernier énervement général a eu le dernier mot ! On enchaîne donc : L3 6a (surplomb mais le reste assez soutenu 5b voire 5c sur quelques pas dont le dernier de sortie pas si évident que ça surtout quand la corde des précédents pendouille :).

  Arrivée à R4 pour Val et JL.

L4 : 4c/5. Puis facile avec un petit mur en 4c. La sortie au sommet est enfin là : on a mis pas moins de 4h30 avec les 2 heures d'attente inclues ! : peut-être a-t on nos chances pour un record de lenteur dans cette voie :) Je ne sais pas si c'est l'attente, le rocher (j'ai l'impression d'être moins à l'aise en calcaire), le froid dû au vent ou le fait de ne pas grimper en réversible mais je ne l'ai pas trouvée si facile que ça par rapport aux cotations annoncées...c'est raide (bien que prisu) et assez physique. J'ai pas vraiment randonné par rapport à l'Eulier le jour précédent...En tout cas, belle ambiance et une voie qui vaut quand même le détour !

Participants : Val, JL et Mick.

Partager cet article

Repost 0

commentaires