Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

15 janvier 2006 7 15 /01 /janvier /2006 10:13

Samedi 14 janvier.

Bon autant l'avouer dès le départ, c'est un B1 :) mais je veux bien en faire plus souvent des comme ça !

L'idée était de faire une traversée avec navette voiture mais on a un peu loosé au début et du coup on a trouvé que l'on avait un peu trop de retard... on se rabat donc sur ce sauvage tour de Bralard.

Départ de la Croix de Chamrousse vers 9h15. On descend sur les lacs Robert, puis on traverse afin de remonter la combe ouest du col de la Petite Vaudaine. Et là, première perte de temps fourvoyage ! Et oui, faut le faire dans ces contrées archi connues des grenoblois mais nous, on n'est pas de là :) On tire trop vers le nord ... du coup, retour en arrière pour récupérer la bonne combe (encore heureux qu'on ait eu la bonne idée de jeter un oeil à la carte...). Sous le col, 2ème fourvoyage ! Au lieu de tirer à gauche pour le col, on tire à droite vers un collet déjà tracé pensant que la variante par le couloir NE partait de là. Et non, c'est raté ! On veut faire les flemmards et éviter de descendre pour remonter ensuite au vrai col ... du coup, on tente une traversée sous la crête en versant nord : encore une mauvaise idée. Ce sont des dalles et le peu de neige qui les recouvre glisse sans le moindre effort. Passage au taquet, reperte de temps et arrivée finalement au départ du couloir NE peu après 11h30. On a dû battre des records de rapidité : 450m en 2h !!

                                             Vue sur la combe sud-est de la Petite Vaudaine.

L'accès au couloir est très raide et déneigé, je sors donc rapido la corde et fait descendre JL et Bruno. Suit alors un court mais beau passage de touffe tooling (si si c'est une nouvelle discipline :) pour les rejoindre. On est prêt à partir, il n'est pas loin de midi, ça sent le but pour la suite ou le retour de nuit...on décide donc de décommander notre petite chauffeuse avant de plonger dans le couloir.

                                                                      Au milieu du couloir.

Le début est en bonne poudreuse puis il fait un coude et se rétrécit sensiblement. Court passage au niveau du coude en quasi transfo. La suite est une peu goulotté et lustré par les coulées mais les contrepentes sont toujours en bonne poudreuse. On se laisse glisser jusqu'à 1900 avant de repeauter pour le col de la Passure.

                                                                           L'itinéraire du jour.

Montée au col de la Passure sous une chaleur digne du printemps. Les 150 derniers mètres sont plus raides et ont purgé partiellement.  Je déchausse un moment pour faire la trace, puis finis à ski. Arrivée au col, on change brutalement de saison ! En versant nord, on se caille avec polaire, gore-tex et gros gants. 100 mètres sous le couloir de Mirebel, on déchausse. Bruno qui traçait depuis quelques minutes abandonne vu la consistance de la neige. Je prends le relais pour un énorme brassage en perspective ! Je traverse toute la couche de neige sans cohésion et la trace ressemble plus à une tranchée ! Heureusement un peu plus haut, il y a quelques rochers bien agréables pour éviter de trop ramer. Fin du couloir, encore quelques mètres pour atteindre le sommet assez aérien mais quelle récompense : la vue est superbe et assez inhabituelle depuis ce haut sommet belledonnien.

                                                                    Vue du sommet de Mirebel.

Chaussage au sommet du couloir, un peu de dry, puis on enchaîne. Très bonne neige dans le couloir (dommage c'est court), un peu moins dans la combe qui suit. On rejoind les traces de LAL et MBO passés un peu plus tôt puis c'est le dernier repeautage au dessus du Clôt des Vernes. Tout a gelé, y compris les peaux que j'avais pourtant soigneusement tenté de réchauffer près du corps. Du coup, je perds pas mal de temps à les scootcher (merci Bruno, sinon je crois que je serais encore en train de remonter à pied :) ce qui anéantit nos derniers espoirs de prendre le télésiège des lacs Robert. Remontée tranquille à la Croix sous une température de plus en plus glaciale...les sommets s'embrasent, la lune se lève, le spectacle est magnifique...Séance photo au sommet de la Croix puis retour par les pistes bétonnées voire verglacées de la station.

Quelle belle journée....

Participants : JLouis et Bruno.

 

http://www.skitour.fr/sorties/pointes-de-jasse-bralard,2362.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick - dans Ski de rando
commenter cet article

commentaires