Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

30 avril 2006 7 30 /04 /avril /2006 10:40

Dimanche 23 avril.

Changement de secteur et première sortie de la semaine avec Etienne...

Direction la Vanoise pour tenter l'enchainement face N de Platière, couloir W de la Sache...

Départ vers 5h30 (non sans avoir préalablement tankée la voiture dans une plaque de neige :). L'accès est assez long et plat : c'est pas une mince affaire pour arriver au pied des difficultés !

Plus on avance et moins la motiv est là : regel nul ou presque et plafond nuageux bien bas...c'est bien parce qu'on s'est levé tôt qu'on décide de continuer un peu.

Un fois le verrou passé, on remarque un petit couloir bien sympathique et qui débouche sur l'arête sud du Dôme des Platières. Le problème semble être pour prendre pied sur les pentes suspendues du haut afin de le rejoindre. Les sommets sont toujours autant accrochés, on se décide donc à aller y voir de plus près. Toute la barre inférieure semble délicate à franchir mais un petit goulet-couloir semble possible à franchir à la montée et skis aux pieds à la descente.

Arrivés au pied du couloir un chamois est déjà en train de le remonter : c'est que ça passe ! :)

On laisse le matos superflu au pied (corde, baudard, piolet) et on hésite même à enmener les crampons tant la neige est molle...je fais une vingtaine de mètres dans le couloir et là surprise la neige très humide laisse place à la glace (tendre certes) avec une toute petite couche de fraîche par dessus.

Chaussage illico-presto des crampons et même petite redescente pour récupérer les pioches. Pas bien malin à monter mais on sent déjà que la descente à ski va être un peu tendue !

La suite est sans difficulté : une grande pente large puis le fameux couloir repéré (250m à 40° avec une sortie un peu plus raide). Nous voilà à la brêche, l'accès au sommet par le versant sud doit être possible moyennant une petite descente en versant est. Ce ne sera pas pour aujourd'hui : sommet dans le brouillard et ça chauffe très fort...et puis finalement c'est presque plus logique de s'arrêter à la brêche.

Bonnes conditions pour la descente : poudreuse sur neige croûtée (qui ne casse pas) en rive droite, poudreuse bien épaisse en rive gauche. La pente intermédiaire n'est pas désagréable non plus : 10 cms de fraîche sur de la neige bien humide...avec des skis larges ça passe bien. Nous voilà maintenant au niveau du couloir inférieur (ça doit être une petit cascade l'été). On met le piolet sous la bretelle pour tenter le coup à skis. En fait ça passe en bricolant un peu : virages, dérappage et escaliers dans le court bombé du bas. La suite est sans histoire malgré la neige bien pourrie, la vire pour franchir le verrou en rive gauche étant presque ludique.

On descend dans une ancienne coulée jusqu'à la piste puis retour à pied pendant un petit quart d'heure. La suite c'est près d'une heure de pelletage autour de la voiture tout ça pour avoir voulu gagner 10 mins le matin : c'est du rentable ! :)

                       Le couloir du jour. On devine en bas le passage de la barre et les cascades délicates.

Participants : Etienne et Mick. 

http://www.skitour.fr/sorties/breche-des-platieres,3800.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick - dans Ski de rando
commenter cet article

commentaires