Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

14 mai 2005 6 14 /05 /mai /2005 22:00

Dénivelée : + 1 800 m.

Difficulté : 5.2 E2

Et encore un plus que petit dodo chez Coc pour un départ à la Bérarde à 5h00. Une heure plus tard, on bifurque à l'embranchement du Carrelet pour le vallon du Chardon menant aux Rouies. On chausse à 2050 m. puis on pousse les spatules jusque vers 2 700 m. Deux gars tracent pour les Rouies, ils ont l'air de nous attendrent pour la trace ... ben non ! Un autre groupe de 4 arrive juste derrière nous. Il s'agit de Jeroen, Denis, Pedro et Jip de Skitour.

                   

Eux aussi sont partis pour l'Oriental ;  Denis fait quelques allusions sur le fait que 7 dans un couloir 5.4 ça fait  trop de monde ... mais pas de soucis car "ça va être tout velours" et pis, on ne va pas  louper " le hold-up" !! On monte tous à 2 900 m. à la rimaye, puis Denis enchaîne, plus que motivé. Le ressaut du bas à 50° ne passe pas (goulotté), on est obligé de passer par une écharpe exposée au-dessus de barres rive gauche.

Les 4 compères vont continuer alors que nous décidons d'abdiquer : la neige est dure, voire glacée. On remonte avec 2 piolets ... la descente skis aux pieds semblent compromise, et les 15 cm de fraiche annoncés ne semblent pas au rendez-vous. Allons voir à l'Occidental, un poil moins difficile normalement.

                      

Ben pour un 5.2 ... en fait, le bas n'est pas en super condition, de grosses coulées ont formées de grosses goulottes super gelées,  et au-dessus, il y a de la fraiche, mais on voit des restes de plaques qui sont déjà parties. Yo et Val commencent à psychoter sur la nivo (horaire un peu tardif , neige des falaises surplombantes qui chauffe, purges qui commencent en face, encore 400 m., exposition non négligeable au-dessus de toboggans géants ...). Et c'est le B3d pour Yo et Val qui entament la descente... tant bien que mal.

Et pis, Val, c'est pas son jour : ( un piolet perdu dans la montée, un clip de sac qui ne veut plus s'ouvrir, une grosse mise au taquet en dérapage, un déchaussage alors que les fixes sont bloquées, 3 culs parterre dans les boules gelées à la recherche du piolet, finalement retrouvé, ouf !

Pour Mick, le solo commence. Il enchaîne comme un furieux. Plus il grimpe et plus il y a de la fraiche, la trace est exténuante. Il enfonce grave ! Le final est un peu croûté et Mick use du bi-doigts pour se tracter :)  Enfin, le somment !  Il est super serein. Mais pourquoi donc les 2 autres zigottos n'ont-ils pas voulu me suivre ... quelle idée ! Un petit auto-portrait et 2 petits films plus tard, Mick attaque la descente ... il est temps, le brouillard pointe son nez.          

            

Val : "Forcément, on ne peut que mal digérer le but, vu ces superbes traces ..." et que l'attente m'a paru longue, gros stress pour Mick ("dis Yo, il ne passe vraiment pas ton portable ?")

Mick :  " La descente était très bien, il y avait de l'ambiance. La neige plutôt bonne globalement. Bien crevé d'enchaîner pour ne pas trop faire atteindre P'tite Val et Yo. Pas compris pourquoi ils s'étaient mis au taquet dans le bas gelé, j'suis passé nickel !"

Trop fort ce Mick !

                 

Au pied de la face, on retrouve les skitouriens, bien sympas. Pedro a tout descendu skis aux pieds (p'tit piolet dans la main pour le passage exposé), Jeroen et Jip ont chaussé les crabes pour ce même passage tandis que Denis nous a fait un hold-up intégral en crampons après s'être payé une bûche tout en haut du couloir... et dire que Pedro et Jip n'avait presque aucune expérience dans le 5 ... chapeau ! Leurs photos en tout cas font bien envie !

Retour fastidieux sur la Bérarde, Mick est bien nase... on a mis tout de même 11 heures, ça passe trop vite quand on est pris dans les difficultés techniques ... Et dire que ce même jour, Nat (notre mini star) est parti dans une plaque à vent au col du Diable (5.4)  :(

Participants : Yo, Mick et Val.

http://skirando.camptocamp.com/sortie20954.html?page=3

Partager cet article

Repost 0
Published by P'tite Val - dans Ski de rando
commenter cet article

commentaires

Jip 04/08/2005 18:42

Pour moi c'était plutôt de bons souvenirs cette première rencontre avec quelques "figures" de Skitour (anciennes et nouvelles) : Jeroen, Denis himself, Mick et Val.
Mais je suis partant pour y retourner en grosse poudre !

denis 28/06/2005 11:29

Putain c'est vrai que ce fut la journée de merde. Mais bon on peut pas faire le hold-up a chaque fois. En tout cas pour reprendre une nimperie de casscroot vécu en direct : "y'a qu'en tombant qu'on apprend". Maintenant j'en suis convaincu. Je vous donne RV des que la neige sera la pour aller se le faire a l'aise blaise.