Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

10 mai 2005 2 10 /05 /mai /2005 22:00

Rocher Blanc  - Le Toit - Pic de l'Agnelin - Rocher de Piolozan

Dénivelée : + 2000 m

Difficulté : 4.3 E2 ; 4.1 E2 ; 5.3 E2

6h30 : parking de Rieu Claret, déjà quelques voitures...15 mn de portage. La trace pour le Rocher Blanc est déjà faite... 2 gars sont au pied du couloir occidental du Rocher de Piolozan ; il semble y avoir une étroiture à franchir.P'tite photo, mais à priori ce couloir n'est pas au programme du jour :)

       

Rocher Blanc : + 1200 m ; 2 928 m ; 9 h 30  (un court déchaussage, pas mal de bottage). Une dizaine de personnes au sommet, mais pour le couloir O/SO, c'est le "hold-up" avec 10 cm de poudre posé sur un fond dur accrocheur. Hum, que c'est bon ! 2 gars enquille derrière nous. Trop court ! On sent à peine les boules du bas du couloir !

       

On laisse la remontée du col de l'Amiante pour repeauter afin de  contourner le bas de la Pyramide pour aller en direction du Toit. Val fait la trace, si si dans le petit raidillon !! Puis, Mick prend le relais dans la partie bien expo de la face O pour aller chercher le sommet S.

 

Le Toit : + 180 m  ; 2 832 m. ; 11h00 (arête effilée). Ambiance GRANDIOSE ! A la montée, on n'a pas vu la descente, il va falloir faire marcher l'intuition et Val en pleine forme prend même les devants pour la recherche de l'itinéraire, si si !! Ceci dit, on sait que ça passe forcément quelque part car certains (...) l'ont fait dimanche. Petit passage d'un goulet, belle combe, puis... ben c'est où que ça passe ? Ah si par la droite ... Que du bonheur !! Une descente des plus splendides avec le piment du à vue ! P'tite poupoudre en haut pour de la transfo en bas !

                     

Petite pause pique-nique en bas. On devine les traces des raquettes de Nat, passé   3 jours plus tôt avec Bé, idem pour Jeroen ! Il nous reste à remonter au col de l'Agnelin. Dur dur, la neige fraiche est plus ou moins humide et ça botte GRAVE !! On s'en voit, et c'est rien de le dire ! Et le soleil cogne comme jamais... On dégouline.

Au col, on hésite entre plusieurs possibilités pour accéder au sommet du Pic de l'Agnelin: remonter le couloir S déjà tracé, passer par l'arête rocheuse comme dans le toponeige ou alors remonter les pentes E en neige mais plus raide. On passera finalement par les rochers, repérant un minimum la descente : ils ne sont pas trop pourris, ça se fait bien.

     

Pic de l'Agnelin  : + 510 m ; 2 730 m ; 14h00. Il n'y a plus un chat à la ronde. On hésite pour le retour, il semble qu'il y ait une brèche que l'on puisse récupérer en coupant à flanc au pied de la face (passage de l'âne ?). Mick est d'avis de descendre jusqu'au lac, moi, je vise le moins de dén..On descend la face E en super transfo sans avoir à déchausser (c'est just sur 5 m), puis j'oblique vers la brèche. Mick est furax car ça boycotte 100 m de  descente décrit par Shasha. OK, on y va à ce fameux lac de l'âne !  Engueulade :( puis retrouvailles :), qu'est-ce qu'on peut être cons quand on s'y met !! ON S'AIME !

Bon ben, maintenant qu'on est dans le trou, faut ben remonter les 100 derniers m pour rebasculer dans le vallon du matin. On papote de la neige en se disant qu'elle est loin d'être soupe, elle est carrément à point ! Me vient alors l'idée pour me racheter de récupérer un des couloirs du Rocher Piolozan ( un bien accueillant et large, vu le matin ; Mick lui, pense à l'occidental quand je lui en parle : gros quiproquo sans qu'on le sache).

On remonte ainsi, non pas au passage de l'âne, mais au Rocher piolozan :) 

Rocher de Piolozan : + 110 m ; 2 551 m ; 15h00, sommet cairné. Oh, y a des traces, les gars du matin sont donc sortis :). Mick me dit "qu'est-ce que tu en dis ?" Ben, je ne pensais pas à celui-là, oups... on se rend compte qu'on ne parlait pas du même couloir au lac... je ne m'étais pas engagé pour un 5.3...

En même temps, maintenant qu'on est là, autant pencher son nez au-dessus de l'imposante corniche, histoire de voir la gueule du coulouir E/NE.

          

Mais ça a l'air bien sympa.. Par contre comment va passer l'étroiture ? Nous n'avons pas la corde ... Elle n'est pas si loin que ça, 100 m en contrebas, au pire on remontera si jamais et on refera le tour... on a les crabes et le piolet.

                      

On déchausse sur une dizaine de mêtre, sympa la manip en plein couloir... Le rechaussage s'effectue à "l'abri" sous des rochers, c'est que la corniche est bien grosse au-dessus de notre tête !! et 2 p'tits Caliméros avec leur coquille d'oeuf sur la tête ! Sont y pas Bô !

                            

La suite est sans encombre, mais bien raide tout de même... la partie la plus raidos est sous l'étroiture avec une petite goulotte, il faut skier les contrepentes, mais la neige est trop TOP ! Transfo sur plus de 10 cm mais avec un bon fond dur ... presque aussi facile de tourner la dedans que dans la poupou. Y a p'tre ben du 50°, mais vu les conditions, on sent à peine le 5.3.

Retour rapide à la voiture. Ben , c'est bizarre, y a plus personne :) !  16 h30.

Participants : Mick et Val

Cette sortie va nous valoir d'être sur la page d'accueil des nimpeurs ! TROP FORT !

http://www.skirando.ch/sortie20893.html?cname=%2Apyramide%2A&sidc=4341

 

Partager cet article

Repost 0
Published by P'tite Val - dans Ski de rando
commenter cet article

commentaires