Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

3 septembre 2005 6 03 /09 /septembre /2005 22:00

Dimanche 4septembre : reprise enfin de la grimpe après plus d'un mois d'interruption pour cause de déménagement et faute de partenaire :)  Cet été n'aura pas été bien riche en grandes voies mais celle-ci est vraiment sympa avec des longueurs de toute beauté.

Départ du col de la Colombière, le temps est radieux mais il fait déjà chaud : on craind un peu le pire dans la voie (en fait il n'en sera rien grâce à un petit vent bienvenu). L'approche est rapide avec Yo devant au pas de course :) Petite pause au collet afin de repérer les voies et faire quelques photos.

  Les piliers de la pointe du midi : la voie du jour se situe à droite du second.

Arrivée au pied de la voie : deux cordées sont déjà devant nous. Déjà un peu inquiet vis à vis de mon niveau et le manque total d'entrainement, tous nos prédécesseurs tirent au clou dans le court surplomb : ça ne met pas trop en confiance...

C'est maintenant notre tour : Yo (ayant enchaîné pas mal de voies en falaise) part en tête : malgré un petit tirage au clou, ça randonne pour lui. Je démarre mais bloque un peu sous le surplomb : après quelques essais infructueux, je tire largement au clou :( L2 est un superbe pilier en 6a soutenu. C'est bien raide et assez fin comme placement mais pas de dévers : ouf ça m'économise les bras ! 

  Le pilier de L2.

2 longueurs de dalles cannellées faciles nous amènent sous L5 (longue attente avant que la place se libère pour continuer :( 

  Les dalles faciles de L4.

L5 est assez courte mais raide et soutenu dans le 5b (un pas de 5c au départ) : les placements sont un peu curieux à mon goût...Vient ensuite le choix entre les 2 variantes : Yo bien en forme opte pour celle de gauche. Annocée 6a+, Yo bataille ferme tout en me disant que ce serait plutôt 6b pour lui...je commence à me dire que j'ai bien fait d'emmener deux machards ! En fait, ça se fait non sans avoir tiré au clou (je sais,  "c'est pas bien" mais bon, quand on n'y arrive pas autrement ce n'est plus le style qui compte :) Deux jolies longueurs en 4c (un pas de 5 au départ de L7) en dalles cannéllées nous amènent au sommet.

  Yo dans le crux !

  Dernière envolée : L8.

Pause casse-croûte puis on continue jusqu'au sommet afin d'emprunter un des intinéraires décrits sur C2C pour la descente 100% à pied. On va d'abord voir en traversant les arêtes vers le sud en direction de la pointe pricipale mais le passage ne semble pas du tout évident. Après quelques hésitations (et en ayant repéré à la montée), je m'engage dans la face est. C'est du terrain à chamois mais ça passe mieux que l'on peut se l'imaginer vu du haut. Trois autres personnes enquillent derrière moi alors que Yo, François et Lara (qui ont fait l'Arche à gauche) + deux Suisses préfèrent redescendre jusqu'aux rappels.

La descente par la face est demande un peu d'attention dans ce terrain herbeux raide mais passe sans grosses difficultés. La combe de Montarquis est très belle et sauvage : nombreux animaux de toutes part. Le retour se fait ensuite par le sentier à flanc qui ramène au col de la Colombière. Vraiment sympa comme petite boucle de retour si l'on veut voir du paysage !

  L'itinéraire de descente.

Yo, François et Lara arriveront une vingtaine de minutes plus tard en utilisant la descente à proximité des gants rouges du Cardinal (un seul rappel : à conseiller) alors que Laure et Richard descendus par les 6 rappels classiques vont galérer un peu (corde coincée à 2 reprises, idem pour la cordée les précédant + chute de pierres...)

Bien belle journée et merci à Yo d'avoir fait une bonne partie de la voie en tête : ça m'a bien remis dans le bain !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires