Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 15:15

Vendredi 9 avril.

 

1er jour de notre séjour dans le Mercantour. Partis tard  après le boulot la veille et du coup arrivés très tardivement dans la nuit, on se lève tranquillement le matin avec les filles. Les conditions doivent être bien bonnes pour le ski mais tant pis pour aujourd'hui, ce sera l'occasion de visiter cette mythique falaise d'Aiglun dans l'après-midi.

On peut dire que la beauté du lieu et de l'escalade aura été à la hauteur de nos attentes : petits villages accrochés à la montagne, versants abrupts, ambiance méditérannéenne (alors qu'en face la neige est encore bien présente) et surtout quelle qualité d'escalade ! Bien que ce soit une des zones les plus faciles de la paroi, quelle raideur ! Le rocher très coloré est particulèrement sculpté avec une myriade de gouttes d'eau...bref un must de la grimpe sportive.

On hésite un peu sur le choix de la voie pour finalement se laisser tenter par La cerise sur le gâteau décrite dans Parois de légende d'A. Petit.

Les 2 premières longueurs sont les plus dures surtout à froid, après, ça déroule pas mal mais les sections faciles sont assez engagées (7 points dont le renvoi dans le 6a+ de 45m).

7 longueurs : 6c+ soutenu assez violent à froid (pas enchaîné, j'ai craqué !), 6c, 6a+, 6a+, 6b+ court, 6c/6c+ court bien enchaînable (que des bons prises en léger dévers sauf 2 mauvaises à serrer dans le crux), 6a. 6b obligatoire, 6a/6a+ engagé.

Retour buccolique par un joli sentier panoramique en moins de 30'.

 

Participants : Val et Mick.

 

Cerise (1)                                   La paroi : une raideur effrayante ou attirante, c'est selon !

 

Cerise (2)                        Final de L1 : pas de doute les bras et les doigts sont déjà chauds !

 

Cerise (3)                                                 Val à la sortie de la première section dure de L2.

 

Cerise (4)                                                               L4 : un 6a+ superbe.

 

Cerise (5)                                                      Rocher coloré et déversant : la classe.

 

Cerise (6)                                                               Dévers toujours pour L6.

 

Cerise (7)                                   L7 : bacs et gouttes d'eau, encore une très belle longueur.

 

Cerise (8)                                                              Final plein gaz de L7.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires