Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 19:38

Mercredi 29 octobre.

Dernière du séjour à Aiglun et de loin la moins jolie. On s'attendait à une voie de la classe de Dissipation mais ce n'est pas le cas à notre goût.

L'ensemble vaut la peine d'être parcouru mais si on en a qu'une à faire l'artisan ou dissipation sont très nettement plus inoubliables. 2/3 très belles longueurs mais globalement l'ensemble se cherche un peu ou fuit les difficultés >> L3 (traversée sans grande logique) ou encore les 2 dernières qui évitent l'édifice sommital par la droite en sortant sur l'arête.

On n'a pas bien compris pourquoi la combinaison Saga-Dissipation était classique car, ça évite les 2 très belles longueurs de la première et la superbe L3 de la seconde.

Bref, à faire mais pas en priorité. L'équipement est bien quoique pas forcément très logique mais c'est plutôt confortable. Idem pour les cotations assez n'imp car si le 6c+ vaut bien sa cotation, les 6c sont plus faciles que les 2 6b+ !

Participants : Val et Mick.

Saga (1)

Rebelote pour la traversée de L2.

 

Saga (2)

Faut pas laisser passer les filles devant sinon l'assurage est n'imp :)

 

Saga (3)

L3 : ça traverse toujours.

 

Saga (4)

Au dessus de la vire : la classe !

 

Saga (5)

L5 toujours et toujours aussi classe.

 

Saga (6)

L6 : un très beau mur.

 

Saga (7)

L7 : une fissure sympa mais un peu pétouilleuse avant un pas de bloc sévère pour la cot sous le relais.

 

Saga (8)

Dernière longueur...on va dire qu'il faut bien sortir en quelque part.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires

eric 04/12/2014 15:32


en fait c'est la combinaison dissipation-saga-dissipation qui est (était) classique. elle permettait d'éviter les longueurs de la partie centrale de dissipation qui n'ont été rééquippées qu'il y
a quelques années.