Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 06:49

Jeudi 8 juillet.

 

Quelle voie superbe : On va éviter les superlatifs mais cette face SW de l'Aiguille de la Varappe est littéralement exceptionelle.

On a un peu hésité entre "Et je suis le vent" et celle-ci mais n'ayant pas bien compris où été le départ de la 1ère ce sera donc "C'est Mozart..."

L'approche depuis la cabane d'Orny est assez longue (2h30) mais les voies étant SW, on ne se presse pas pour grimper au soleil. Départ du pied de la voie à 11h30 (on aurait sans doute pu commencer 1h avant). La fenêtre de Saleina est encore bien en neige et facile à franchir mais au pied il y a une rimaye qui commence à bien s'ouvrir. Malgré la canicule qui sévit, la neige porte relativement bien étant donné que même à ces altitudes c'est déjà du névé. En tout cas, après ce printemps plutôt frais et des conditions rappelant parfois les années 80 pour l'enneigement il y a encore quelques semaines, on est définitivement revenu dans les années 2000 avec ces chaleurs assez invraissemblables (iso 0° à 5000m...qui dit mieux !) et les faces nord ravagées et plus moins en glace ou mixte (Portalet, Argentière, Tête Blanche, Col Copt, Chardonnet...), vraiment peu engageantes !

10 longueurs pour cette voie avec un équipement parcimonieux (points dans les endroits improtégeables, quelques uns de direction et aussi pour être honnête quelques rares points de "'conforts") à complèter par un jeu de friend varié. Les gros sont inutiles (au dessus du 2,5 de chez Wild Country) mais on pourra doubler quelques tailles petites et moyennes quelques longueurs étant particulièrement peu équipées. Cotation OK sauf pour L4 qui m'a paru plutôt 6b que 6a.

5c, 5c, 5a, 6b, 5c, 6a, 6a+, 6a, 5b, 6a+.

C'est en plus le type de voie idéale pour grimper ensemble avec Val avec en tête pas mal de matos à poser (donc on ne s'ennuie pas !) et en second pour Val une grimpe tranquille.

Retour et nuit à la cabane de Trient (accueil nettement moins sympa qu'à celle d'Orny)

 

Particicpants : Val et Mick.

 

Mozart (1)                                                       Sous la fenêtre de Saleina.

 

Mozart (2)                                   Face nord de l'Aiguille d'Argentière...ça fait pas rêver.

 

Mozart (3)                                                                 L1 : là, ça fait plus envie.

 

Mozart (4)                           L2 : une transition qui aurait été la plus belle longueur de certaines voies.

 

Mozart (5)                                                        Un océan de granite.

 

Mozart (6)                                     L4 : pas suréquipée et un peu sous-côtée à mon goût.

 

Mozart (7)                                Un petit 5c qui déroule bien et un rocher toujours aussi flamboyant.

 

Mozart (8)                                     L6 : une fissure à verrou à protéger quasi entièrement.

 

Mozart (9)                                                Les cannelures de L7.

 

Mozart (10)                                                      Val dans ces mêmes cannelures.

 

Mozart (11)                    L8 : tranquille avec juste un petit pas en fissure déversante très crochetante.

 

Mozart (12)                                      5b seulement mais le rocher est tout de même superbe.

 

Mozart (13)               Le grand dièdre de sortie à protéger intégralement une fois le renvoi passé : majeur !

 

Mozart (14)                                                         Cabane de Trient en vue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires