Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 18:55

Lundi 12 août.

Quelle bonne surprise ! La veille, on ne connaissait même pas cette voie de nom et puis en feuilletant le nouveau topo des Aiguilles rouges (II), je tombe sur cette page et le commentaire plutôt alléchant de M.Piola. Petit coup d'oeil sur le net...aucune info. Bizarre tout de même pour une voie ouverte il y a 10 ans mais bon, on n'est pas très souvent dans le secteur alors c'est l'occasion d'aller découvrir un coin que l'on ne connaît pas.

L'approche se mérite un poil mais l'un comme l'autre, on aime bien ce côté "balade" avant de grimper et puis vu le paysage juste en face, il faudrait être bien difficile pour s'ennuyer.

La première partie est déjà belle mais quelques vires coupent un peu l'ambiance et la continuité de l'escalade mais à partir de L5, c'est la grande classe : escalade superbe le tout avec un gaz assez dément. L'équipement est tip-top et les cotations nous ont semblé plutôt commerciales. J'aurai dit quelquechose comme : 6a, 6b, 6b+, 6b/b+, 6c, 7a+ (un pas assez morpho pas si dur pour les grands mais visiblement imbitable pour les 1,64m :), 6c+, 6a, 6b+. L'obligation est autour du 6b/c.

Descente en rappels aussi gazeux qu'efficaces !

Participants : Val et Mick.

MD (4)

La voie passe dans le pilier aux surplombs dans le centre de la face.

 

MD (1)

Une escalade un poil décousue dans le bas mais bien plaisante tout de même.

 

MD (5)

Une belle dalle en L3.

 

MD (6)

Petit mur à réglettes en L4.

 

MD (2)

L5 : ça se raidit et l'escalade devient grande classe.

 

MD (7)

Val dans cette même longueur.

 

MD (8)

Une météo splendide.

 

MD (9)

La longueur clé bien technique en seconde partie : majeure !

 

MD (3)

Départ de L7.

 

MD (10)

Fin de L7 après un mur à prises franches en léger dévers grande classe.

 

MD (11)

Fin de la voie dans un joli dièdre coloré.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires