Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 16:15

Vendredi 24 mai.

Ski ou grimpe encore l'éternel dilemme en ce moment. C'est toujours blindé de neige mais toujours pas de météo stable, on file donc dans le sud pour grimper. Il aura du vent mais au moins les 3 jours semblent bien au niveau météo.

Calanques ou Verdon ? Plutôt motivés par le Verdon mais la journée de samedi semble pas terrible dans les gorges donc on va prend à nouveau la direction des Calanques.

Sur la route entre Cassis et Marseille, on passe le nez par la fenêtre : il fait bien frais et le mistral est fort. C'est l'occasion de retourner à l'Oule, un secteur où l'on n'était pas revenu depuis un petit moment.

On commence par la dernière voie moderne du secteur que l'on n'ait pas parcouru : les cacochymes pervers (trop forts ces ouvreurs pour trouver des noms de voie :).

 2 grands rappels, 3 longueurs : 6b, 6a, 6c (court mais bien bloc et un peu rusé à vue). Equipement tip-top, grimpe bien ludique. Bref, pas une voie majeure des Calanques mais une escalade bien sympa.

Petite pause puis on redescend pour parcourir la voie des Croulants. Celle-ci a été nettoyée et légèrement rééquipée récemment, on se décide donc à aller voir.

Le sentiment sera un peu mitigé : c'est vrai que la voie est très propre et l'escalade à l'ancienne (fissures/cheminées assez raides) est vraiment superbe. Très honnêtement, mis à part la fameuse traversée de sa voisine, la voie des croulants est bien plus intéressante et ludique à grimper.

Là où le bas blesse, c'est le rééquipement qui à mon goût est raté. Beaucoup de spits inutiles à côté de fissures, des lunules à gogo (c'est quoi l'intérêt ??? mis à part le risque que dans quelques années elles soient pourries mais que tout le monde continue à les clipper), du coup, aucune recherche d'itinéraire, et très peu de matos à poser (Pour ma part, 2 hexcentriques en L1, 1 friend en L2, rien en L3). Bref, tant qu'à faire avec 4/5 spits de plus, on ne trimballait plus rien.

Autre chose, le rééquipement s'est fait sans dééquiper les vieux points...c'est bien moche. Je comprends tout à fait qu'équiper ou rééquiper est laborieux, demande de l'énergie, du temps mais là non, ça ne colle pas avec le style de cette voie historique.

Bref, c'est très beau et ça vaut vraiment le coup mais il ne faut y aller pour le plaisir du TA ni même du TATA.

Participants : Val et Mick.

Oule (1)

L1 des cacochymes.

 

Oule (6)

Val arrive au rrelais cette même longueur.

 

Oule (2)

L3 : après quelques mètres communs avec le linceul, la voie franchit le petit toit marron triangulaire.

 

Oule (3)

L1 des croulants.

 

Oule (7)

Val dans la très belle cheminée de L1.

 

Oule (4)

Départ de L2.

 

Oule (8)

L2 des croulants.

 

Oule (5)

Dernière longueur, on sort par la fissure large bien classe droit dans l'axe.

 

Oule (9)

La même vue de dessus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires

Fabienne C. 16/02/2016 20:20

Wow je suis super impressionné par tes photos. J'adore les calanques de l'oule!