Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 20:07

Mardi 14 août.

 

Encore une voie qui traînait dans les fonds de tiroir depuis un moment et qui ne nous aura pas déçu. C'est vraiment un des secteurs que je préfère du briançonnais : approche buccolique, beauté des voies et ambiance assez montagne au sommet.

Certes, le grand doigt est moins élégant que le spigolo mais une visite faisait bien envie tout de même. Et encore une voie qui sur la papier ne paie pas de mine mais qui dans la réalité est assez soutenue..sont taquins ces grimpeurs des années 80 ! :)

Le rééquipement opéré est bien fait même si à mon avis l'escalade est mieux protégé qu'auparavant. Certains trouveront ça bien d'autres non...L1 est sans doute assez différente avec des points placés pour grimper là où c'est le plus intéressant et non au plus facile. Ce n'est probabalement plus du III mais du V même si ça ne change pas grand chose on est bien d'accord.

L3 et L4 sont tout de même un peu des blagues pour la cotation annoncée (sans doute plutôt 6c/c+ et 6b+), la suite est plus honnête quoique un peu serrée.

L'escalade est belle variée avec un final (après le rappel) vraiment superbe sur un rocher optimal qui n'est pas sans rappeler le dernier bastion de Ranxérox.

Très belle arrivée au sommet et descente commode avec juste un grand rappel de 45m.

5, 5, 6c(+), 6b+, 6b+, 6b, 6b, 3, 6a+, 6b, 6b(+), 6b, 6b+ et 6b obligatoire.

 

Participants : Val et Mick.

 

Ecume (1)                                                                   Lumière matinale un peu blafarde.

 

Ecume (2)                                                          A quand la compilation de tous les noms de voies :)

 

Ecume (3)                                                         L1 dominée par l'énorme bombé que l'on va contourner.

 

Ecume (4)                                                                         Fin de L3...un 6b+ fort velu.

 

Ecume (5)                                                     L5 : bien classe sur un petit pilier puis en fissure commode.

 

Ecume (6)                                                                                ça dülférise : fin de L5.

 

Ecume (7)                                                                    Belle traversée entre les bombés.

 

Ecume (8)                                                                                        L6 encore.

 

Ecume (9)                                                                                                       L7.

 

Ecume (10)                                                                              Début de la seconde partie.

 

Ecume (11)                                              Superbe escalade malgré quelques petits pas un peu tordus.

 

Ecume (12)                                                              L11 : un pas assez délicat sur inversées.

 

Ecume (13)                                        

 

Ecume (14)                                                                                Une escalade en finesse.

 

Ecume (15)                                                         Dernière longueur sur un rocher vraiment classe.

 

Ecume (16)                                                                                       Arrivée au sommet.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires