Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 06:32

lundi 8 septembre.

Retrouvailles avec Antoine. Cela faisait presque un an (depuis Titanic au Grand Manti) que l'on avait pas grimpé ensemble et vu comment le garçon est affuté, on est sûr que l'on va grimper un peu.

Pour changer, on va faire un tour du côté de la Grande Cournouse afin d'essayer une voie sans doute peu reprise : la logique du pire...rien que le nom ça en jette un peu :)

L'approche est assez rapide mais on pinaille un peu pour trouver le départ. En fait, il se situe au début de la dalle grise évidente mais dans une zone légèrement boisée.

Antoine est motivé pour commencer, ça me va bien car ce n'est pas le type de rocher que je préfère (gris bien vertical avec peu de pieds) et c'est tout de même un 7b. Bien lui en à pris car il coche à vue la longueur ce qui ne sera pas le cas pour moi.

Un petit mot par longueur :

L1 : technique, à lecture, rési, peu de pieds dans les crux...bref comme le dit Gaëtan un challenge à vue même si 7b seulement !

L2 : plus tranquille mais pas de tout repos non plus avec un petit crux à doigt au départ puis un mur pas si facile (prises assez franches mais éloignées avec peu de pieds). La section en fissure est bien engagée voire expo si comme un gros malin on laisse les friends dans le sac car le piton qui la protège bouge bien et travaille à l'arrachement...bref sans friend vol potentiel de 20m avec attérissage dans les arbres. 6c+.

L3 : superbe, très technique à lecture et à doigts. 7a+ Un peu croustillant par endroit.

L4 : dans le même style bien classe encore et toujours un peu croustillant. Court bombé abo (très probablement libérable) peu avant le relais ou A0 sur 2 points. 7a+ et 2 PA.

L5 : départ un peu moussu dur puis surplomb très athlétique avant une fissure dièdre tranquille. 7b.

L6 : mur technique plus athlétique. Rocher un peu fragile à la sortie. (Bon) 6c.

L7 : courte dalle en 7a puis pendule (ambiance en second :) pour récupérer la fissure évidente à droite. La fissure est facile (5c/6a max) mais engagée si on ne rajoute rien.

L8 : rocher superbe mais longueur bizarrement équipée dans le dièdre en bas (alors que le mur à gauche est nettement plus beau) puis crux obligatoire difficile en sortie...j'ai craqué. 6c+.

L9 : très beau mur, rocher majeur. 6b+.

L10 : mur puis sur le fil du pilier. Très classe. 6a+.

Retour un peu laborieux dans la jungle de buis puis par le pas des Voûtes. Tranquille et superbe.

Le hissage du sac est sans soucis. Les friends ne seraient pas indispensables si le piton de L2 était béton mais en l'état 2 friends moyens ne sont pas un luxe. Ils pourront resservir pour la fissure de L7 éventuellement sinon on peut les laisser en fond de sac, on ne peut généralement rien ajouter.

L'équipement est globalement bien pensé mais la grande majorité des pas est obligatoire. 7a/b obligatoire comme annoncé dans le topo.

Le voie est très belle malgré un rocher un peu croustillant par endroit...dommage qu'il n'y ait pas eu plus de nettoyage ou plus de passage car on tiendrait là une voie majeure.

Participants : Antoine et Mick.

Logique (1)

L1.

 

Logique (2)

Antoine s'étire pour aller le dernier bac de L2.

 

Logique (3)

De grands mur verticaux exigeants.

 

Logique (8)

L4. (Photo Antoine).

 

Logique (4)

L4.

 

Logique (5)

L6.

Logique (6)

Antoine dans la dalle de L7 avant le pendule...ambiance en second !

 

Logique (7)

Rocher superbe en L9.

 

Logique (9)

Dernère longueur sur le fil du pilier. (Photo Antoine). 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires