Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 19:10

Jeudi 28 août.

3 longueurs seulement mais une voie qui nous faisait bien rêver : le pilier est exceptionnel, l'équipeur n'est autre que Laurent Triay et puis c'était aussi l'infinity line des filles en 2009 ( https://www.youtube.com/watch?v=IX5eH5YxLDk )...bon d'accord, elles tiraient la voie en une seule longueur, mais on n'appartient pas à la même planête !

Au départ, pas de doute, c'est très très raide puis bien déversant, mais L1 m'inspire plutôt bien alors je propose d'y aller en tête. C'est bien mon style d'escalade et ça passe à vue presque facilement. Vu que ce n'est pas ma tasse de thé quotidienne de m'échauffer dans le 7b, il est fort à parier qu'il n'est pas trop méchant sans doute...La suite sera un peu moins roulante :)

L2 présente un grosse section obligatoire vraiment difficile. Il est probable qu'une partie de l'écaille qui servait soit partie vue les traces de rocher neuf et la cassure. Il faut donc soit tirer droit dans l'axe (section sur petits mono, bi doigts très peu crochentants sans pieds vraiment très dure >> méthode à Charlie !) soit faire un pied main limite limite pour se rétablir sur le morceau d'écaille restant avant de revenir dans l'axe. Bref, dans les 2 cas, on sert les fesses mais forcément moins en second !

L3 : le crux ! Très très impressionnant de dessous ! Il y a une variante dans la fissure peu marquée de droite mais la longueur originale part droit dans le dévers. On s'est relayé en tête pour tenter la longueur...ça sort, point de but (on a récupéré un maillon :) mais pour la coche à vue il faudra repasser ! Quelques bons vols assez impressionnants (10/15m) pour trouver les méthodes bien au dessus des points mais aucun danger, on fait juste un trou dans l'air ! Il faut juste s'habituer car ce n'est très banal de faire de si grands vols en grand voie. L'obligation est sévère dans cette longueur (7b les pieds bien au dessus du point sans doute) mais l'équipement n'est pas dangereux et même très bien pensé.

Descente en rappels dans la voie (on n'a pas vu d'autres rappels au sommet), le premier est assez laborieux (il faut presque tout reclipper) mais le second va directement au sol avec une 60m.

Grimpe à simple conseillée + trail avec un peu d'eau sauf s'il l'on se frise dans le niveau !

Participants : Mick et Charlie.

Massada (1)

Charlie dans L1.

 

Massada (2)

L2...ça se corse.

 

Massada (3)

Démontage des bras dans L3 aussi grandiose que difficile à vue !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires