Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 10:05

Vendredi 3 août.

 

Après la grosse journée de la veille (et dans une moindre mesure de l'avant veille), j'avais plutôt envie d'une voie pas longue ou/et bien équipée pour débracher le cerveau. La météo jouant des siennes au petit matin, on laisse tomber l'objectif initial pour prendre la direction de la Maladière.

Il n'y a que l'embarras du choix puisque je n'y ai grimpé que 2 fois. On se laisse tenter par Xénon qui malgré quelques  commentaires mitigés sur le net est annoncée comme superbe aussi bien dans le topo de M.Piola que celui de G.Brunot.

C'est juste splendide de bas en haut (allez si on veut chipoter à partir de R1) : l'escalade est très soutenu et vraiment exigeante pour les cotations (bien sèches le plus souvent, on peut souvent rajouter une demi voire une cotation dans pas mal de longueur) mais l'équipement est confortable donc on peut vraiment tout donner et se battre jusqu'au farcissage :)

Contrairement aux voies plus à droite celle-ci ne passe pas dans les dévers marron mais dans les murs verticaux ou légèrement déversants de gauche. Le rocher rappelle presque parfois celui des Vuardes juste en face.

Si l'obligation est aux environs du 6b pour la grande majorité des longueur, la longueur clé (un gros gros 7b) est plutôt 6c obligatoire avec une sortie au dessus du dernier point pour aller au relais qui laisse quelques souvenirs en tête !

 

Participants : Thibaut et Mick.

 

Xénon (1)                                                L2 : splendide ! Le 6c par contre ne manque pas d'humour !

 

Xénon (2)                                                               L3 en traversée technique.

 

Xénon (3)                                                                              Sortie de L4.

 

Xénon (4)                                                                   L5 en fissure démente.

 

Xénon (5)                                                         L6 : des gouttes d'eau.

 

Xénon (6)                                                        Thibaut dans la traversée finale de L6.

 

Xénon (7)                                                     L7 : la longueur clé technique et physique à la fois.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires