Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 13:33

Samedi 5 mars.

 

Aprsè la journée luge / patinoire de la veille, on profite de cette journée en alterné à nouveau. Tour des Tenailles le matin pour Val puis, on va la rejoindre avec les filles à Bouchier pour un pique-nique avant que je file en face du côté de Peyre Eyraute.

Je décolle vers 13h00 de Roche Baron (montée sans soucis par la piste versant sud théoriquement interdite), le temps est radieux. Le début est vite avalé mais dès 1700/1800m, la neige fraîche botte un max. Etant parti light, je n'ai ni fart, ni même crème solaire et il reste encore près de 1000m pour le sommet...ça va être l'enfer. Je me maudis de de ne pas avoir pris un bout de fart et mes skis déjà pas tout légers pèsent 10 kgs chacuns. Le vallon est superbe mais quel effort pour rejoindre le replat vers 2100 ! Par chance un peu plus haut, il y a une petite coulée qui est descendue des barres à gauche, la neige a l'air tassée, je mets les skis sur le sac. Ouf, ça porte ! Un petit passage un peu acrobatique dans un goulet des barres et je peux remettre les skis aux pieds. La neige est moins rechauffée et le bottage est plus gérable. 16h00, j'arrive au sommet, bien cuit. Le temps se gâte à l'est, je suis un peu carbo, du coup je laisse tomber la boucle prévue pour redescendre par l'itinéraire de montée.

Finalement, pas de remords, la neige bien pénible à la montée est parfaite à la descente avec cette petite couche d'une vingtaine de cms.

 

Participant : seul.

 

Peyre Eyraute (1)                                 Peyre Eyraute depuis le magnifique cirque de Fond Froid.

 

Peyre Eyraute (2)                                    Dans le rétro c'est plutôt sympa aussi !

 

Peyre Eyraute (3)                      200m sous le sommet, ça botte un peu moins ce qui n'est pour me déplaire !

 

Peyre Eyraute (4)                                                             Summit !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Ski de rando
commenter cet article

commentaires