Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 08:15
 

Samedi 7 août.

 

Superbe journée ! Sur la route Briançon-St Pierre, on s'arrête visiter cette belle paroi qui domine le camp des Rochilles. Les grands parents rentrent avec les filles sur St Pierre et comme la voie est plein ouest, on peut ranger tranquillement avant de partir.

On arrive au pied de la voie peu avant 13h00 et...c'est l'affluence ! Moi, qui croyait que la voie était encore peu connue car très récente, c'est raté. 2 cordées sont dans L2 et L3 et visiblement il y en a encore 1 ou 2 au dessus...par chance, on arrive 5' avant une autre cordée de 3.

On s'équipe mais on est pas trop rassuré, il y a une pierre qui nous est passée pas loin alors que l'on avait même pas commencé la voie. J'attaque la voie et même si ce n'est pas très dur, les points sont loins, il faut donc être bien concentré. A R3, on a déjà rattrapé la cordée qui nous précède, ça promet...c'est vraiment que ça râme devant. Ambiance sympa au relais, ce sont 2 mauriennais, je papote un peu avec eux. Finalement même si, je déteste suivre une autre cordée qui traîne la suite ira bien mieux et ils avanceront à un rythme plus "normal". La voie est splendide mais la cordée qui les précèdent hisse un sac (pour eux 4) genre 70L (!) et font tomber des pavasses . Vraiment la grande classe, surtout quand j'apprends que ce sont 2 guides/forts grimpeurs mauriennais bien connus...comment peut-être aussi idiot et professionnel de la displine ?! Je ne suis pas contre le hissage mais il faut que la paroi s'y prêtre. Ici la voie est en 6a/b toute récente et traverser continuellement donc le sac va forcément frotter dans des zones de rocher incertain.

Arrivée au sommet vers 18h00, la lumière incroyable et la voie très classe nous laisserons tout de même un souvenir de très belle journée mais tout de même !

 

Participants : Val et Mick.

 

6b+, 6a+, 6c (très court), 6b+, 6b+, 6a+, 6b+, 6a+, 6b, 6b obligatoire parfois un peu engagé sur un rocher hyper abrasif. Merci à l'ouvreur (P. Mussato) pour cette belle ligne homogène et assez adordable dans une paroi pourtant bien raide.

 

Princesse (1)      L1 : un rocher très abrasif mais des prises verticales fuyantes pas toujours faciles à travailler.

 

Princesse (2)                                                           Le beau dièdre de L2.

 

Princesse (3)                                L4 : un rocher très coloré typique des Cerces.

 

Princesse (4)                                                                Départ de L5 en fissure.

 

Princesse (5)                                              L5 toujours : un très beau mur raide.

 

Princesse (6)                                                L6 : 6a+ seulement mais grande classe !

 

Princesse (7)                                                      Le beau mur à gouttes d'eau de L7.

 

Princesse (8)                      L8 : un 6a+ du genre rusé pour rester dans la cotation annoncée !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires

Guillaume 26/08/2010 14:21



En plus ce sont des guides ?! L'un d'eux ne porterait-il pas par hasard mon nom de famille ?!?!


Sinon pas mal votre moisson de voies en Corse ! Quelques unes de mes photos se trouvent dans le topo de Bavella si jamais vous l'avez acheté :-)


Bonne Grimpe



Mick et Val 26/08/2010 15:17



Salut Guillaume,


et non pas ton homonyme :) mais un des ouvreurs de Mi piacce l'albicocca que l'on a fait le lendemain (D...M...) :) Je ne me souviens plus du nom de l'autre...


Pour le topo, je l'avais acheté déjà début juillet et du coup il nous tardait d'y retourner ensemble avec Val !


J'avais bien reconnu tes photos notamment celles d'Esperanza et de Nirvana (tient encore une qui nous aurait bien tenter !) . J'ai vu que tu avais été un peu déçu par Esperanza, j'ai trouvé ça
vraiment classe mais tout de même assez engagé, ceci dit m'a perception était peut-être un peu faussé par le fait que je fais toutes les longueurs en tête...ceci dit en Corse, on n'est pas bien
haut mais il n'y a personne, les approches ne sont pas rando et le portable ne passe pas, on se sent tout de suite un plus "vunérable".


A+


 


Mick.