Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 08:24

Vendredi 25 janvier.

Quel superbe circuit ! Cela faisait un petit moment que j'avais envie de venir dans le coin en hiver après l'avoir visité à 2 reprises pour la grimpe en été et bien on n'a pas été déçu. Si la grimpe est exceptionnelle, ça vaut aussi largement me détour en hiver.

La boucle décrite dans le toponeige par le dérochoir est vraiment à recommander à condition d'avoir un bon enneigement car aussi bien la montée que la descente nécessitent un certain remplissage.

Après un départ -bien glauque- sous puis dans le stratus, on émerge vers 1800m au dessus et comme souvent dans ce cas, c'est juste magique surtout avec les visi parfaites aujourd'hui.

La montée au Dérochoir est sans soucis ce jour avec juste 50m de cramponnage raide mais sans difficulté (on avait en souvenir les photos de l'an dernier - http://www.volopress.net/volo/sortie4279.html- et on craignait un peu le pire). On aurait même pu se passer de la pioche ou des crampons, les 20m de ficellou étant resté dans le sac. C'est en tout cas assez étonnant comme les conditions peuvent varier car mis à part ces 50m, ça passait tout en peaux.

La traversée du désert de Platé pour rejoindre la Pointe d'Anterne est un zest longuette avec ce faux-plat (surtout quand on confond Pointe de la Mitraille et Pointe d'Anterne :) mais la vue compense largement.

L'arrivée au départ du couloir est aussi assez incroyable avec cette faille taillée à la hache entre les falaises. Malheureusement, on ne sera pas les premiers et le couloir a déjà été bien ravagé et même si le ski reste agréable, c'est toujours un peu frustrant de skier dans les traces. Le couloir est bien enneigé pour la saison mais il n'en faudrait pas moins car il y a tout de même un petit reserrement où il faut gratonner sur 5m et la sortie en bas nécessite une sorte de chicane bien raide et expo pour franchir la barre inférieure.

On profite de l'excellente neige pour descendre jusque dans le fond du vallon avant de remonter en direction du Col d'Anterne. Dernière descente bien sympa encore face au soleil descendant et jouant à cache-cache avec le stratus. Le final est un peu mois drôle avec une bonne partie de pousse-bâton pour revenir à la station via les chalets d'Ayères (2,5m de neige dont les 3/4 béton et archi tassée à 1600m...quand on voir ce que l'on a sur la Hte Loire à altitude égale, ça laisse rêveur) mais bon on oubliera vite ce petit désagrément tant la boucle est esthétique.

Participants : Val et Mick.

Mitraille (1)

Sortie du brouillard : toujours un moment magique !

 

Mitraille (2)

En route pour le Dérochoir.

 

Mitraille (3)

 

Mitraille (4)

A la sortie du petit passage raide.

 

Mitraille (5)

Au passage du Dérochoir.

 

Mitraille (6)

Les étendues de Platé.

 

Mitraille (7)

Arrivée à la Pointe d'Anterne (à droite).

 

Mitraille (8)

L'entrée du couloir ou plutôt la porte de sortie !

 

Mitraille (9)

Pas mal de traces mais un neige froide encore agréable à skier.

 

Mitraille (10)

Sous l'oeil de la Verte.

 

Mitraille (11)

Neige excellente dans le cône.

 

Mitraille (12)

Dernier repeautage pour rejoindre la ligne de crête au dessus du col d'Anterne.

 

Mitraille (13)

Y a plus qu'à laisser glisser !

 

Mitraille (14)

Neige encore profonde dans les contrepentes E/SE.

 

Mitraille (15)

Dans le fond du vallon à cache-cache avec le stratus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Ski de rando
commenter cet article

commentaires