Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 14:58
Mardi 16 février.

De passage au Reposoir pour que Maïa puisse skier un peu avec ses cousins, je m'offre une petite matinale avant l'arrivée du flux de SW. Ce sera la Pointe Dzérat que j'ai plutôt l'habitude de visiter avec des chaussons. J'avais déjà descendu la face E à pied (après une voie) et j'avais le souvenir de pentes assez soutenues, je ne serai finalement pas déçu !
Le moins que l'on puisse dire, c'est que malgré la cotation modeste, je n'ai pas vraiment randonné dans cette face assez raide, expo et avec une neige ne permettant pas toutes les fantaisies.
Arrivée au pied, je vois bien 2 anciennes traces qui semblent buter aux 2/3 tiers. Je pensais que c'était peut-être en raison de la nivo mais rapidement je vais m'apercevoir que ce n'est pas pour cette raison là !
La face est bien remplie (surtout pour la saison) mais la qualité est assez moyenne avec notamment des zones de verglas bien délicates (dire que j'avais failli ne pas prendre crampons/piolet me disant que 4.2 en poudre, il n'y en n'a pas besoin !). Mes prédécesseurs avaient lâchés l'affaire l'un après l'autre dans les 2 ressauts. Je sors tout de même sur la crête par la gauche avant de rejoindre le sommet par le plan inclinée SW.
Belle vue au sommet mais j'ai tout de même quelques doutes sur la descente. Les corniches sommitales sont imposantes, je rentre dans la face par la croupe N (pas très raide mais bonne ambiance surtout de bon matin !), puis bascule sous les corniches. La neige est plutôt bonne (bien qu'un peu changeante) dans la partie haute avec de nombreuses zones en neige sans cohésion sur poudre tassée. J'hésite un peu sur la suite de l'itinéraire avec soit un passage très à gauche (mais que je n'ai pas reconnu à l'aller) soit une descente en rive droite par l'itinéraire de montée (mais dans ce cas je vais retomber sur le 1er passage verglacé de la montée).
Je choisis tout de même l'option 2, finalement le passage délicat ne passera pas trop mal en piolet/ski même si je n'aime pas trop ce genre d'exercice ! La suite sera moyenne avec une neige très changeante, du carton et une fin de la combe de Montarquis absolument ignoble (trafollée béton). Les cuisses fument...
9h30, je suis à la voiture, la 2ème journée en station peut commencer !

Participant : seul.

Dzérat (1)                                                 La face aux premières lueurs.

Dzérat (2)                                            Petite pause photo à mi-face sur le Grand Bargy.

Dzérat (3)                                              L'entrée sous les imposantes corniches.

Dzérat (4)                                                   Ambiance dans le tiers supérieur.

Dzérat (5)                                                     Pointe Dzérat depuis le parking au retour.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Ski de rando
commenter cet article

commentaires