Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 06:02

Lundi 7 mai.

 

A défaut de trois jours de grimpe dans le Verdon, ce sera seulement une journée à Presles mais bon comme dirait Val le rocher est aussi beau, il y a une rivière qui coule au fond et s'il n'y a pas de vautours, il y a quand même des rapaces qui volent et... c'est moins loin ! Mouais, ses arguments ne m'ont que moyennement convaincu ! :)

Bref, nous revoilà à Presles pour aller dans le secteur du Pas du Ranc que Val ne connaît pas. A chaque fois, j'ai été enchanté par les voies de ce secteur qui ne paye pourtant pas de mine vu du bas : le rocher est superbe (du gris verdonnesque dirait certains :). L'escalade est assez exigeante pour les cotations : même dans le 6b ça ne randonne pas tant !

J'avais souvent entendu que c'était une des plus belles si ce n'est la plus belle du secteur. C'est vrai qu'il y a quelques longueurs démentes et que le reste est très beau mais à mon goût ce n'est pas la plus belle du coin (pour l'instant c'est Rêve de peluche).

Bon, on ne va pas faire la fine bouche non plus car la grimpe sur ce calcaire gris finement sculpté est souvent exaltante.

L1 : assez rude à froid. Départ athlétique puis pas un peu bloc difficile à lire...ça passe mais vive les bouteilles de bon matin ! 6c.

L2 : 6b sans histoire, le final est à l'horizontale.

L3 : du gris de rêve pour un 6c pas trop méchant.

L4 : un peu délicat au début puis ça déroule avant un gros pas de bloc qui frise le 7a dans l'axe (à priori c'est plus facile par la droite mais ça ne m'a pas sauté aux yeux).

L5 : joli 6a sur un pilier décollé.

L6 : 7a en traversée court et intense mais pas si abo suivi d'un 6b tonique.

L7 : 6b/6b+ à lecture et un un bon vol pour ma pomme en clippant le 3ème point ! Je n'ai pas fait attention mais j'ai mis le pied sur une touffe d'herbe bien grasse en mousquetonnant et j'ai zippé ! Retour au relais tout de même...Val est remonté d'un bon mètre ! Donc rebelote, pour cette très belle longueur.

L8 : la longueur de la mort ! Vu du bas, c'est beau et ça paraît bien équipé.  En réalité, l'équipement est vraiment expo jusq'au 3ème. Le 1er point est déjà bien haut (mais bon éventuellement on peut se faire parer un peu) et surtout il y a gros risque de retour au sol en allant au 3ème point avec une section très malcommode en fissure juste avant. La suite est sans histoire malgré 2 PA. A mon avis un coinceur ou petit friend est plus que conseillé pour se protèger dans ce passage...sans on serre les fesses.

Descente en rappels hyper efficaces.

 

Participants : Val et Mick.

 

Histoire (1)                                                       Val en termine avec le départ assez rude de L1.

 

Histoire (2)                                                              Gouttes d'eau géantes à la fin de L1.

 

Histoire (3)                                                                       Fin de L2 en traversée.

 

Histoire (4)                                                                           L3 du gris parfait.

 

Histoire (5)

 

Histoire (6)                                                        L4 encore du gris verdonnesque comme qui dirait.

 

Histoire (7) 

 

Histoire (8)                                                          Superbe ambiance à la sortie de L5.

 

Histoire (9)                                                                                     Arrivée à R6.

 

Histoire (10)                                                             L8 : le 3ème point est clippé, on respire !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires

lta38 09/05/2012 21:08


en même temps, t'as bientôt fait toutes les 3* donc il va falloir s'attaquer aux bouses ! Sinon il y a du faucon pèlerin, du hibou grand duc mais c'est vrai que le premier est tout petit et le
second bien discret et que ça ne vaut pas le spectacle des vautours. Ces derniers ne sont pourtant pas loin vers le col du Rousset et Glandasse et là, ça grimpe aussi (mais tu connais...)


 

Mick et Val 10/05/2012 13:26



Ah, les 3*, il en reste encore quelques unes même s'il est vrai que ça commence à se faire rare et puis il y a parfois de bonnes surprises avec des voies moins bien "notées".


Pour les vautours, je savais pour Glandasse (et aussi Archiane d'ailleurs) mais je ne savais pas qu'il y en avait aussi au col du Rousset...


Bonne contiuation et peut-être à un de ces moments pour s'en faire une !


Mick.