Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 12:05

Mercredi 21 novembre.

Même s'il y aura forcément des créneaux cet hiver, ça commence à sentir la fin pour les grandes voies...l'hiver approche alors même si la météo n'est pas au grand beau, on a bien envie de faire durer encore un peu le plaisir vu qu'il fait encore assez doux. A ce propos d'ailleurs l'inversion de températures en partant de Hte Loire était assez incroyable : -3° chez moi à 700m d'altitude (et une voiture englacée plus que givrée !) alors qu'il faisait 7° 10 minutes plus tard à 900m...10 degrés d'écart rien que ça !

On n'a pas pu mesurer l'amplitude à proximité de Presles puisque l'on avait pas de thermomètre voiture ensuite mais même si je pense que l'amplitude était plus faible, il gelait à St Romans alors qu'il faisait bien doux sur le plateau peu après 8h00.

Pour changer un peu, on prend la direction de la paroi rouge : on n'est rarement déçu par les voies et le secteur est toujours très calme. Les rappels de Tatacha vont aller un peu moins vite cette fois puisque l'on va coincer la second rappel (le noeud passait dans une sorte de fissure/gorge tout en haut). C'est toujours sympa une petit remontée sur corde de bon matin pour s'échauffer !

Concernant la voie, on l'a trouvé vraiment très classe. Le rocher est peut-être un peu moins beau que dans le secteur sous les rappels de Tatacha mais l'escalade est splendide avec une longueur clé en fissure / dièdre déversant assez géniale à grimper.

L1 : 15m de 6a pas désagréable mais bien loin d'être suffiant pour s'échauffer avant le mur de L2.

L2 : assez impressionant ! Mur raide compact avec des points assez loin. En fait, c'est moins dur que ce que ça paraît mais il y a tout de même un gros blocage au départ qui rend le mousquetonnage du second point pas évident. Le 3ème point est éloigné avec un risque de retour sur la vire. Ce n'est pas très dur même si l'on ne devine pas forcément au premier coup d'oeil le cheminement mais en y allant posément, ça passe bien. La suite est bien protégée avec 2 pas durs : un en traversée et un sous le relais (2 prises taillées / améliorées peu visibles). Pas enchaînée, c'est dommage car c'est plutôt mon style mais à froid c'était un peu trop rude pour moi physiquement et psychologiquement ! 7a+.

L3 : mur technique à gouttes d'eau et réglettes. Les pieds sont un peu fuyants au départ. Le plus dur est au début mais la suite grimpe encore et les bras sont un peu entamés. 7a.

L4 : longueur majeure ! Petit surplomb puis champ de gouttes d'eau avant un final en fissure large assez technique. 6c splendide.

L5 : traversée à gauche puis droit au dessus avec un passage en fissure pas si évident pour du 6b.

L6 : la longueur de la voie (en tout cas à mon goût !) : 40m de fissure / dièdre déversant se durcissant dans le final. Un ou 2 pas un peu limite mais ça passe à vue ! :) 7a+. Grande ambiance.

L7 : joli 6b avec un petit pas en dalle qui mériterait presque un +. Un pas un peu expo pour aller clipper le 3ème point.

L8 : 6a(+) sympa avec un pas dans un petit toit où il faudra bien muler malgré les grosses prises. 10 derniers mètres bien mouseux voire un peu craignos avec les buis morts.

L9 : superbe final en mur gris compact à trous et réglettes. Un pas un poil engagé et 1er point haut placé. 7a grande classe pour terminer.

L'obligation proche du 6c se joue essentiellement en L2 et L3.

Globalement, c'est (nettement) moins dur que les ficelles du métier mais peut-être un poil plus soutenu que le Diable. Bref, encore une Béatrix de la paroi rouge qui mérite vraiment une visite.

Participants : Nico et Mick.

 

Bêtes (1)                                                       L1 : un court 6a pour rejoindre le mur de L2.

 

Bêtes (2)                                                          L2 : 2 prises taillées dans le final bleuté.

 

Bêtes (3)                                                  L3 bien classe aussi avec un départ peu évident.

 

Bêtes (4)                                                                      Fin de L4 en fissure.

 

Bêtes (5)                                                                          Traversée de L5.

 

Bêtes (6)                                                                         Plongée depuis R6.

 

Bêtes (7)                                            L7 : début en fissure avant de traverser à droite dans la dalle.

 

Bêtes (8)                                                      Nico au départ du mur gris de la dernière longueur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires