Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 11:47

Vendredi 20 avril.

 

Après le traditionnel En Vau/Castelvieil, le non moins traditionnel socle/Candelle !

La dernière fois, c'était pour un enchaînement de 2 voies historiques (Hommes volants et la superbe centrale), aujourd'hui ce sera 2 voies modernes.

Mahavishnu comporte 3 longueurs en 6a/b indépendantes avant de rejoindre la sortie commune au Temple ou à la Civa. L'escalade est belle assez athlétique pour le niveau et relativement soutenue. L'équipement est bon mais obligatoire.

Les fleurs du mal sont en revanche vraiment splendides. C'est la plus belle des voies modernes que j'ai parcouru pour l'instant dans la partie supérieure. Les cotations sont un poil serrées mais l'équipement quoique assez obligatoire est très bien placé avec des mousquetonnages fluides. (Petit) 6c de conti, 6c/c+ bloc/rési courte assez morpho, 7a+, 6b+. L'obligation est aux alentours du 6b/c probabalement.

Pour changer un peu, on est rentré par le couloir du Candelon et le sentier sous la cathédrale. Au niveau timing, on ne gagne rien mais ce n'est pas plus long et ça permet de varier les plaisirs !

 

Participants : Val et Mick.

 

Mahavishnu fleurs (1)                                                                           L1 de Mahavishnu.

 

Mahavishnu fleurs (2)                                       L1 des fleurs du mal : quasi 50m en dalle technique, superbe !

 

Mahavishnu fleurs (3)                                                                  L2 courte et explosive.

 

Mahavishnu fleurs (4)                                                                Au départ de la longueur clé.

 

Mahavishnu fleurs (5)                                                               Grande ambiance à R3.

 

Mahavishnu fleurs (6)                                                             L4 toujours du gris exceptionnel.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires