Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 20:27

Dimanche 13 novembre.

 

Quel plaisir de retrouver le caillou haut-savoyard et par la même occasion Fix ! Cela faisait un peu parti des voies qui étaient dans les cartons pour cette année mais vue la saison qui avançait je ne pensais plus que cela soit encore possible d'y aller. Finalement avec cette météo exceptionnelle, les conditions seront parfaites.

Après une approche relativement rapide grâce à un 4*4 qui nous a partiellement monté, l'arrivée sous ces tours est toujours un moment magique...quel cadre !

On file jusque sous la 5ème tour : son profil est en effet (comme le dit le topo) le plus beau des 6 tours avec sa partie inférieure déversante et son final dalleux ou vertical.

Au pied, on ne fait pas les malins : ça en impose !

Fix propose de commencer, ce n'est pas pour me déplaire non plus, ça permettra une échauffe tranquille en second. La journée sera presque en état de grâce avec la coche notamment de L3 (en second certes) mais le court passage dur de L2 me verra buter lamentablement. 6/7m avec des mouvements physiques d'amplitude : j'ai bien ramé !

L1 départ pas facile bien à doigt, puis court passage pas facile à lire avant un final plus cool mais dans lequel il faudra rester concentré. 7a

L2 départ encore pas facile mais le plus dur est dans le dernier tiers. Selon les topos, ça varie de 7a à 7b. 7b ne me choquerait pas. Seule longueur non enchaînée pour ma pomme et de loin. 3 pauses sur les 3 points consécutifs où se trouve le plus dur...bouh !

L3 : départ physique avec encore des mouvements sur prises franches un peu éloignées. Le pas dur est court et sur un malentendu ça passe ! Si jamais c'est bien 7b+, c'est ma meilleure perf  "en moulinette" au 1er essai.

Fin du dévers, ce n'est pas pour me déplaire ! La suite plus dalleuse est réputée engagée mais en fait il n'en est rien. On a trouvé l'équipement bien pensé : les passages à friction ne sont pas équipés trop loins et le 7a est essentiellement sur prises crochetantes (parfois petites certes) donc ça déroule pas mal.

L4 : départ sympa en traversée sur de petits knobs (!) puis assez dalleux et obligatoire mais jamais réellement engagé.

L5 : superbe longueur en mur raide, le plus dur est en haut en traversée sur de petites inversées difficiles à travailler (peu de pieds)

L6 : un pas très délicat et bloc, la suite est sans histoire.

L'obligation doit être aux alentours du 6c, 6c+ grand max.

Pour les rappels, ne pas faire comme nous en descendant dans la voie, c'est assez merdique. Il vaut mieux récupérer ceux juste à gauche. Le bon côté des choses, c'est que ça permet de vérifier que les 3 premières longueurs déversent ! :)

 

Participants : Fix et Mick

 

Aguirre (1)                                                                            Au pied des tours.

 

Aguirre (2)                                                                                  Départ de L1 bien à doigt.

 

Aguirre (3)                                                                 Une paroi assez imposante.

 

Aguirre (4)                                                                             L2 : en bon dévers.

 

Aguirre (5)                                                                                Fix dans le final de L2.

 

Aguirre (6)                                                                                 L3 : majeurissime !

 

Aguirre (7)                                                                       La dalle à pose de pied de L4.

 

Aguirre (8)                                                                         L5 : un mur en gris parfait.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires