Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 13:30

Vendredi 17 août.

 

Depuis Moulinsard, il y a 3 ans, on avait remarqué le ré-équipement de cette voie qui passait dans les raides murs juste à gauche et qui donnait bien envie à grimper. A la lecture de quelques commentaires, je craignais une voie bien engagée avec même quelques sections expo. Pour nous (enfin plutôt je puisque Val n'est pas vraiment génée par l'espacement des points en second ! :) inquiéter un peu plus, on croise J.M. Leroux sur le parking qui après quelques mots échangés et apprenant qu'on allait faire Ayla, nous lance un "bonne chance et bon courage !". Gloups !

Bon, certes c'est une escalade assez engagée mais tout de même il n'y a pas de mauvaises surprises, c'est à dire que quand les points sont loins, on est tout de même sur des prises franches, donc les pas ne sont pas aléatoires 5m au dessus des points.

Bref, on grimpe concentré mais finalement ça déroule mieux que je ne pensais. Idem, je pensais la longueur vraiment abo et je ne me suis pas vraiment battu pour enchaîner (zipette dans le premier petit surplomb puis une pause un peu au dessus) mais j'ai quelques regrets tout de même car c'est nettement plus faisable que je ne le pensais. Pour être honnête, je pense être trop juste physiquement pour la sortir à vue mais ce n'est pas non plus abo.

Cotations OK mais un peu sèches souvent 6b, 6a+, 6c, 6b/c un pas, 6c, 7b/c ?, 6c court, 6b court, 5c/6a, 6a. L'obligation est sans doute aux environ du 6b/c.

Ne pas trop rêvasser tout de même dans les 5c du haut car ça grimpe quand même et l'équipement est pour le coup fort loin.

Retour à pied toujours aussi sympa en traversant les arêtes jusqu'à la sortie de la voie de la Poire.

 

Participants : Val et Mick.

 

Ayla (1)                                         L1 : une belle dalle assez rusée pour rester dans le niveau annoncé.

 

Ayla (2)                                                              L2 : un 6a+ splendide.

 

Ayla (3)                                             Du gris assez technique et pas toujours facile à lire.

 

Ayla (4)                                         La longueur clé : un caillou splendide et une belle ambiance.

 

Ayla (5)                                 L6 un petit surplomb pas facile à déchiffrer puis une escalade qui déroule.

 

Ayla (6)                                                      L7 : un court pas de 6b assez bloc.

 

Ayla (7)                                                        Traversée vers la fin de la poire.

 

Ayla (8)                                                           Retour sous un ciel bleu 05.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires