Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 09:43

Samedi 15 septembre.

1er jour d'un week-end calé avec Manu. Après moults palabres sur la destination, ce sera le Verdon. Au moins, il n'y a que l'embarras du choix selon le niveau, l'équipement et l'orientation voulus.

On choisit une voie ouverte par le duo Guigliarelli / Maze dans le secteur de la paroi rouge. Comme souvent pour les voies de Guigliarelli que je connais, l'équipement est parfait sur broches scellées...la classe, ça ne lésine pas sur les moyens !

Les rares commentaires ne tarissant pas d'éloges sur la voie sont vraiment justifié. On a trouvé l'escalade vraiment classe. Athlétique en bas, technique (et parfois physique à la fois) en haut...bref, si l'équipement permet de grimper serein, il n'empêche que les cotations sont là et se méritent.

Pour ma part 50% de réussite dans les longueurs en 7 avec tout de même une mini correction dans le 1er 7a+ court mais que j'ai trouvé bien bien dur : 3 pauses sur 20m !

L1 : un pas d'artif puis 6a sur un rocher nettoyé mais encore fragile.

L2 : très délicate pour un 6b+. Certes, les doigts étaient un peu froid, mais je n'ai vraiment pas randonné. 6c ?

L3 : 7a bien classe athlétique avec un pas technique un peu morpho.

L4 : encore un peu de dévers, un petit pas en sortie puis dalle plus technique. 6c pas trop méchant.

L5 : 5 grande classe sur un rocher style tafoni.

L6 : 15m d'artif.

L7 : assez courte longueur très raide et technique à la fois. 7a+ vraiment pas facile.

L8 : assez longue longueur technique. Du gris magique ! En restant concentré et lucide, ça aurait peut-être pu passer...dommage !

L9 : départ pas facile puis courte section bloc très technique. Et bim, ça passe sur un malentendu en second ! :)

L10 : départ en traversée, un pas dur pour sortir du petit toit puis grosse continuité dans du gris technique...ça passe mais gros gros combat tout de même en tête.

L11 : longueur de liaison sympa en 5.

L12 : finish déversant sur bonnes prises avec un pas bien ignoble sur crougnes dans un bombé sans pied. Pas trop essayer de libérer le pas mais ça m'a paru bien bien dur surtout en dernière longueur. 7a+ court mais probablement intense.

Equipement au top, 6b/c obligatoire.

 

Participants : Manu et Mick.

 

Kallisté (1)                                                                   L3 en 7a : ça déverse !

 

Kallisté (2)                                                           On récupère le soleil dans la fin de L4.

 

Kallisté (3)                                                             L5 en 5 : la plus belle longueur ? :)

 

Kallisté (4)                                       L'ombre fait plaisir avec ce gris bien bien technique sur les pieds.

 

Kallisté (5)                                                        Manu dans le 7b court mais intense.

 

Kallisté (6)                       Au dessus du toit : un rocher exceptionnel pour une grimpe non moins fantastique.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires