Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 06:05

Jeudi 26 juillet.

 

Cela faisait un petit moment qu'elle était dans les cartons celle-là. On avait laché l'affaire il y a 2 ans mais finalement ce sont presque les mêmes conditions ce jour avec des températures caniculaires en vallée. Le regel annoncé mauvais est pourtant bon ce matin mais il est vrai que ça chauffe fort.

L'accès depuis le col du midi est nettement moins débonnaire que depuis Torino...pour avoir fait les 2 c'est vraiment préférable depuis le côté italien (AR bien plus court et glacier bien moins crevassé).

La rimaye n'est pas trop méchante malgré un petit mur vertical à franchir mais vu le déneigement et la chaleur, le couloir est bien déneigé et déjà ça parpine aux premiers rayons. On n'hésite pas une seconde : on remontera les rochers en rive gauche surtout que des relais ont été équipés pour descendre en rappel. C'est plus long mais très sûr et on grimpe tranquille dans V max sur un rocher excellent (et encore le plus souvent dans du III/IV). De R0 partir droit au dessus puis tirer très à gauche pour trouver R1. La suite est assez évidente en restant franchement dans les rochers (et non les gradins à gauche) mais au plus facile. Certains essaieront de remonter (en vain) le couloir : lorsqu'il est déneigé, ça craint vraiment un max avec des petits cailloux qui roulent dès les premiers rayons et des télés dès mi-journée...

Après 200m facile, on arrive au pied de la voie à proprement parlé. L'un comme l'autre, on a trouvé que c'était très beau : de belles fissures, un certain gaz et une ligne évidente (je n'avais pourtant pas de croquis suite à un oubli à la voiture mais juste un descriptif succinct)..et puis l'arrivée au sommet forcément inoubliable ! Le grand dièdre évident marque l'itinéraire à rejoindre. La seule réserve étant le fait que l'on a un peu l'impression de contourner le sommet...mais bon pour cela on reviendra faire la Bonatti en voie historique et puis avec voyage l'an dernier, j'avais déjà "visité" la face E.

Les cotations sont un peu farfelues (d'ailleurs il n'y a pas 2 topos qui annoncent les mêmes !)

Mon ressenti serait celui-ci : V, 6b (fissure sous le gd dièdre), gd dièdre en IV/V+, 6a+, 6b (peu équipé et soutenu, fissure avant l'artif), toit en artif facile (même pas besoin de pédale, éventuellement une sangle pour le confort) même pas essayer en libre (il y a bien quelques prises mais ça semble bien dur tout de même), court artif encore puis 6b (obligatoire), 6a un pas puis facile jusqu'au sommet.

Descente en rappels (assez laborieux) dans la voie ceux de voyage sont vraiment préférables.

Bref, comme la veille, les classiques ne le sont pas par hasard, c'est bien classe tout de même !

Prévoir un jeu de friends complet + un jeu de cablés (qui focntionnent à merveille dans les fissures fines)

 

Participants : Val et Mick.

 

Suisses (1)                                                     Arrivée dans la combe maudite : toujours aussi classe !

 

Suisses (2)                                        Passage de la rimaye un peu impressionnant mais finalement assez facile.

 

Suisses (3)

                                                         Dans les longueurs d'accès : un rocher agréable.

 

Suisses (4)                             Première longueur grimpante : une fissure pas si facile et très peu équipée.

 

Suisses (5)                                                                                         La même vue de dessus.

 

Suisses (7)                                                                          Fin du dièdre, on va rejoindre le pilier S.

 

Suisses (8)                                                                                   Le trident se fait tout petit.

 

Suisses (9)                                                                                 Ambiance dans le pilier !

 

Suisses (10)                                                   Le toit des suisses...ça passerait en libre...c'est celà oui !

 

Suisses (11)                                                                        Sortie en libre au dessus du toit.

 

Suisses (12)                                                                                  Summit : youhou !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires