Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 22:03

Dimanche 12 décembre.

 

Quel drôle de début d'hiver avec cette météo qui souffle le froid et le chaud ! Peu inspirés par les conditions de neige, on se décide pour aller grimper à Presles. A Valence (alors qu'il faisait beau sur le Hte Loire !), le ciel est baché. Ayant toujours quelques topos de secours, on met le clignotant à droite direction le sud et plus précisément les Dentelles de Montmirail. On n'était jamais venu dans ce coin et il faut bien avouer que l'on a été enchanté tant pour la beauté de l'escalade que e cadre assez magique (surtout avec la splendide lumière de ce jour).

3 voies dans le secteur du Clapis : Mégalomane combiné (involontairement) avec Bénédetti >> joli, très équipé. La ballade du Mahabhartata >> L1 grandiose, L2 bien engagée sur spits vieillissant, L3 sympa et Esotéroc >> L2 et L3 sublimes, exigeantes et parfois engagées ! Bref, rien de bien difficile (6b+ maxi) mais l'escalade est parfois très exigeante dans un style très années 80 (cotations parfois bien sévères !) avec un équipement pas forcément confortable ! On comprend pourquoi certaines voies (comme Esotéroc) ne sont absolument pas patinées et même très peu pofées !

 

Participants : Val et Mick.

 

Clapis (1)                                                          La chaîne du Clapis.

 

Clapis (2)                                                 L1 du Mégalomane : un 6b court mais bien bloc !

 

Clapis (3)                          L1 de la Ballade du Mahabhartata : 6b+ superbe dans du gris bien raide.

 

Clapis (4)                                           La même vue du haut.

 

Clapis (5)                                                       L2 : 6a+ bien engagé.

 

Clapis (6)                                               Un paysage dominé par le Ventoux.

 

Clapis (7)                                          L2 d'Esotéroc : inoubliable.

 

Clapis (8)          Val dans cette même longueur : une ambiance qui nous a rappellé Porque te vas à la Concave.

 

Clapis (9)                                                     Final de cette même longueur très bloc !

 

Clapis (10)                            Dernière longueur d'Esotéroc, plus cool mais il ne faut pas s'endormir non plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires