Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 20:18

Lundi 29 octobre.

 

Nous revoilà dans le Verdon ! :) Après mille hésitations et changements de plan de dernière minute, on part pour 5 jours dans le sud sans plan établi...on avisera en fonction de la météo !

Il y a trois semaines, on s'était bien plu dans le Verdon et le nombre quasi illimité de ligne nous faisant de l'oeil nous décide pour commencer le séjour là-bas.

Après les 6 heures de route, nous sommes sur le parking de la Carelle, il fait bien frais ce matin et il reste même quelques plaques de neige à l'ombre...

On prend les rappels de Ticket danger. Une petite traversée du jardin (en chaussons :) et un dernier rappel de 45m nous amène au départ.

Ce n'est pas une classique pour rien ! C'est vraiment un voyage exceptionnel dans ce secteur de l'Escalès.

Malgré une 1ère longueur pas simple à froid et un 7b(+ ?) court mais bien imbittable en libre, l'escalade très variée déroule vraiment jusqu'à R7 sur un rocher magnifique. Mais là arrive cette fameuse L8...je n'avais pas lu les commentaires avant mais visiblement je ne suis pas le seul à avoir eu quelques tremblottements disgracieux ! :)

6c+ sur le papier...normalement, c'est un niveau que je sors sans trop de soucis à vue mais cette fois il aura fallu piocher dans mes ressources techniques et morales !

La première partie est assez engagée mais les prises sont franches donc tout va bien mais alors que l'on arrive à un spit doublé d'un piton, il y a le passage obligatoire le plus sévère de la voie. Petit décalage à gauche, hésitations, moults pofages (oui je sais ce n'est pas bien !) , je tente un enchaînement de pas sans retour...ça passe mais quel serrage de fesses ! La suite reste assez obligatoire mais moins engagée. Je pense que 6c+, c'est déjà bien peu commerciale mais l'équipement engagé rajoute un bon peu de pression. C'est sûrement très idiot car la chute est probablement sans danger mais c'est nettement plus facile de dire ça derrière son clavier qu'avec 200m de sous les chaussons ! A la lecture de compte-rendus, il y avait visiblement un petit cablé coincé dans le crux mais celui-ci n'y est plus, je n'ai d'ailleurs pas trop vu où l'on pourrait rajouter mais peut-être étais-je un peu trop concentré !

Les 2 longueurs suivantes sont encore très belles mais fort sévères pour un 6a puis un 5.

Bref, une voie majeure moins difficile que je ne le pensais mais le dernier 6c+ imposera concentration et précision !

6c(+?), liaison, 6b+, 7b(+?), 6a+, 6c inoubliable, 6b+ tout autant inoubliable, 6c+ encore inoubliable mais pas pour les mêmes raisons :), 6a/b, 5c/6a et quasi 7a obligatoire.

 

Participants : Val et Mick.

 

Gwendale (1)                                                            L1 bien technique pour un 6c.

 

Gwendale (2)                                                                        L3 : un rocher agressif.

 

Gwendale (3)                                      L4 : des difficultés relativement courtes mais bien bien dures !

 

Gwendale (4)                                                                       L5 en 6a+ bien classe.

 

Gwendale (5)                                                             L6 : une grande longueur splendide.

 

Gwendale (6)                                                       Val en termine avec cette même longueur.

 

Gwendale (7)                                  L7 : un pilier à trou qui n'est pas sans rappeler celui des Marches du temps.

 

Gwendale (8)                                                         L8 : la longueur de la muerte ! :)

Partager cet article

Repost 0
Published by Mick et Val - dans Alpinisme - Escalade
commenter cet article

commentaires